24.01.2018, 00:01

Le gouverneur avait perdu son mot de passe

Premium
chargement
«Alerte d’urgence. Il n’y a pas de menace de missile sur l’Etat de Hawaï. Fausse alarme.»
Par Le Figaro

ALERTE AU MISSILE A Hawaï, David Idge n’avait pas pu, le 13 janvier, annuler l’alarme, ne pouvant se connecter à Twitter.

«Menace de missile balistique sur Hawaï. Mettez-vous immédiatement à l’abri. Ce n’est pas un exercice.» Le 13 janvier dernier, ce message a été envoyé par erreur à tous les habitants de l’île d’Hawaï, provoquant la panique. Le démenti des autorités n’est arrivé que 38 minutes plus tard, via le compte Twitter du gouverneur, David Idge. Pourquoi les autorités n’ont-elles...

À lire aussi...

live
PANDÉMIECoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juin

RACISMEEtats-Unis: début de la cérémonie d’hommage à George Floyd à MinneapolisEtats-Unis: début de la cérémonie d’hommage à George Floyd à Minneapolis

PALÉONTOLOGIEArgentine: les restes d’un nouveau petit dinosaure carnivore ailé découvertsArgentine: les restes d’un nouveau petit dinosaure carnivore ailé découverts

RACISMEEtats-Unis: mort de George Floyd requalifiée en ''meurtre'', quatre policiers inculpésEtats-Unis: mort de George Floyd requalifiée en ''meurtre'', quatre policiers inculpés

EnquêteFrance: enquête après des soupçons de violences policièresFrance: enquête après des soupçons de violences policières

Soupçons de violences policières

La police des polices françaises a été saisie après la diffusion d’images de vidéosurveillance montrant un policier...

  04.06.2020 19:34

Top