14.02.2019, 00:01

Le boxeur et son «erreur»

Premium
chargement
GILETS JAUNES

«J’ai voulu empêcher une injustice et j’en ai créé une autre»: l’ex-boxeur Christophe Dettinger, jugé hier pour avoir frappé deux gendarmes, le 5 janvier, regrette une «erreur» qu’il explique par la «violence» subie par les gilets jaunes lors des manifestations. Dans la salle bondée du Tribunal correctionnel de...

À lire aussi...

SYRIEVive réaction russe à une menace d’ErdoganVive réaction russe à une menace d’Erdogan

CANADALes Mohawks bloquent le trafic ferroviaireLes Mohawks bloquent le trafic ferroviaire


A corps ouvertInsolite: une violoniste joue pendant son opération d’une tumeur au cerveauInsolite: une violoniste joue pendant son opération d’une tumeur au cerveau

Clap de finNucléaire: mise à l'arrêt de la centrale française de Fessenheim proche de la SuisseNucléaire: mise à l'arrêt de la centrale française de Fessenheim proche de la Suisse

Top