29.06.2018, 00:01

Lafarge en examen pour «complicité de crimes contre l’humanité»

Premium
chargement
Par Le figaro

FRANCE Le cimentier est accusé d’avoir financé des groupes djihadistes, dont l’EI, pour maintenir son activité en Syrie.

L’entreprise Lafarge SA a été mise en examen, hier, par la justice française, pour «complicité de crimes contre l’humanité», après avoir été accusée d’avoir financé des groupes djihadistes dont l’organisation Etat islamique en Syrie.

La holding, actionnaire majoritaire de la filiale syrienne Lafarge Cement Syria, est également poursuivie pour «financement d’une entreprise terroriste» et «mise en danger de la vie»...

À lire aussi...

ÉpidémieCoronavirus: le nombre quotidien de nouveaux cas de contamination est en baisseCoronavirus: le nombre quotidien de nouveaux cas de contamination est en baisse

DrameAllemagne: deux fusillades font neuf morts à Hanau, l’auteur présumé retrouvé mortAllemagne: deux fusillades font neuf morts à Hanau, l’auteur présumé retrouvé mort

SYRIEVive réaction russe à une menace d’ErdoganVive réaction russe à une menace d’Erdogan

CANADALes Mohawks bloquent le trafic ferroviaireLes Mohawks bloquent le trafic ferroviaire


Top