14.01.2016, 17:06

Avalanche en Isère: l'enseignant blessé en garde à vue pour homicides involontaires

chargement
Le drame a coûté la vie à deux lycéens et à un Ukrainien.

France L'imprudence était la thèse privilégiée ce jeudi pour expliquer l'avalanche meurtrière survenue mercredi en Isère. Le professeur accompagnant les lycéens a été mis en garde à vue pour homicides involontaires.

L'imprudence était la thèse privilégiée jeudi pour expliquer l'avalanche meurtrière survenue la veille dans la station française des Deux Alpes. Le drame a coûté la vie à deux lycéens en groupe scolaire et un Ukrainien extérieur au groupe. L'enseignant qui les accompagnait et qui a été blessé a été mis en garde à vue pour homidices involontaires, rapporte BFMTV.

Après les secours, "priorité à l'enquête", confiée à la gendarmerie, a déclaré jeudi le procureur de la République à Grenoble, Jean-Yves Coquillat. Celle-ci s'attachera "à déterminer les conditions dans lesquelles les choses se sont passées".

En tout, dix lycéens d'un collège-lycée de Lyon et l'enseignant ont été emportés vers 16H00 par une coulée de neige sur une piste noire de la station, fermée depuis le début de la saison. Trois skieurs ont été grièvement blessés: deux adolescents retrouvés par les secours en arrêt cardio-respiratoire et l'enseignant qui les accompagnait, polytraumatisé.

 

"Risques inconsidérés"

"Il faut qu'on fasse entendre dès qu'on le pourra le professeur hospitalisé. La question est: pourquoi est-ce qu'ils skiaient sur une piste fermée?", a pointé le procureur. Les lycéens étaient en effet censés évoluer sur les pistes sécurisées.

"Il y a des risques inconsidérés qui ont été pris", a de son côté estimé Stéphane Sauvebois, maire de Mont-de-Lans, commune sur laquelle se situe la station des Deux Alpes.

Depuis 16h30, le professeur qui accompagnait les élèves est en garde à vue pour homicides involontaires. Toujours selon BFMTV, le procureur a précisé que la garde à vue avait été motivée par le fait "qu'il nous était difficile de l'entendre sans le contraindre", refusant de donner plus de détails, sinon que le professeur était toujours à l'hôpital.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FranceIsère: au moins trois morts dans l'avalanche qui a emporté des lycéensIsère: au moins trois morts dans l'avalanche qui a emporté des lycéens

Top