13.02.2019, 00:01

La stratégie du précipice de May

Premium
chargement
Theresa May a demandé, hier, aux députés de «garder leur sang-froid» et de lui donner quinze jours de plus.

ROYAUME-UNI La première ministre demande aux députés deux semaines de plus pour renégocier son accord sur le Brexit.

Dans son bureau du parlement de West-minster, Nick Boles a accroché un grand drapeau norvégien. Une provocation suffisante à le faire passer pour un traître. Depuis des mois, ce député conservateur plaide pour un Brexit «soft», avec maintien dans le marché unique européen sur le modèle de la Norvège. Cela a conduit des militants de la section du Parti...

À lire aussi...

On résumeLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaineLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaine

live
EpidémieCoronavirus: salon de l'auto, carnaval de Bâle... les grandes manifestations suisses annuléesCoronavirus: salon de l'auto, carnaval de Bâle... les grandes manifestations suisses annulées

Moyen-OrientSyrie: Ankara riposte après la mort d’au moins 33 soldats turcsSyrie: Ankara riposte après la mort d’au moins 33 soldats turcs

CORONAVIRUSLa situation à un «point crucial»La situation à un «point crucial»

CARAÏBESCiudad Nuclear, capitale  à l’abandon de l’atomique cubainCiudad Nuclear, capitale  à l’abandon de l’atomique cubain

Top