07.02.2018, 00:01

La métallurgie allemande valide la semaine de 28 heures

Premium
chargement
Les metallos allemands ont débrayé à plusieurs reprises 24 heures pour faire pression sur les patrons.
Par Thomas Schnee, Berlin

INDUSTRIE Les négociations syndicales se sont achevées sur une hausse salariale et une flexibilisation du temps de travail: entre moins de 30 et 40 heures par semaine.

Annoncé un peu rapidement comme historique, le bras de fer engagé entre les partenaires sociaux de la métallurgie allemande s’est achevé dans la nuit de lundi à mardi le plus traditionnellement possible. C’est-à-dire par un compromis, trouvé juste avant l’appel à la grève générale, qui reste une rareté en Allemagne.

En tout, le syndicat IG Metall aura quand même mobilisé...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: Hotelplan accuse Swiss de refuser les remboursementsCoronavirus: Hotelplan accuse Swiss de refuser les remboursements

live
PANDÉMIECoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 24 mai

FRANCEJean-Loup Dabadie est décédé dimancheJean-Loup Dabadie est décédé dimanche

Jean-Loup Dabadie est décédé

Parolier et scénariste, écrivain et journaliste, Jean-Loup Dabadie est décédé dimanche à l’age de 81 ans à l’hôpital de...

  24.05.2020 20:45

InfographieCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le mondeCoronavirus: les chiffres de la pandémie en Suisse et dans le monde

CritiquesFootball: la FIFA rejette des accusations contre Gianni InfantinoFootball: la FIFA rejette des accusations contre Gianni Infantino

Top