23.06.2018, 00:01

La libération de «la Meute» indigne

Premium
chargement
La décision du tribunal de Navarre a immédiatement provoqué  des manifestations à Pampelune même, où un millier de femmes ont défilé en criant «Assez de violence machiste».

ESPAGNE Des manifestations se préparaient, hier, après l’annonce de la libération sous caution de cinq hommes ayant abusé d’une jeune fille.

L’annonce de leur libération sous contrôle judiciaire a immédiatement déclenché une vague de manifestations à travers l’Espagne. Le Tribunal de Navarre, qui les avait condamnés, en avril, à neuf ans de prison chacun pour «abus sexuel», a décidé, jeudi, la mise en liberté des cinq membres de «la Meute», moyennant une caution de 6000 euros chacun. Ces Sévillans,...

À lire aussi...

CARAÏBESCiudad Nuclear, capitale  à l’abandon de l’atomique cubainCiudad Nuclear, capitale  à l’abandon de l’atomique cubain

CORONAVIRUSLa situation à un «point crucial»La situation à un «point crucial»

live
EpidémieCoronavirus: premier cas dans le canton de Vaud, tests négatifs à NeuchâtelCoronavirus: premier cas dans le canton de Vaud, tests négatifs à Neuchâtel

Aide au développementPolitique de coopération: la Suisse va-t-elle dans le bon sens?Politique de coopération: la Suisse va-t-elle dans le bon sens?

MunicipalesComment est élue la maire de Paris?Comment est élue la maire de Paris?

Top