03.08.2015, 08:58

La flottille pour Gaza partira «coûte que coûte»

chargement
Par jean-Claude Lambert (avec jlw)

Hier, les militants suisses de la deuxième flottille pour Gaza patientaient sur une île de la mer Egée. Lundi, à Athènes, ils avaient suivi une journée d'entraînement et de formation. Ils ont également assisté à la conférence de presse. «Imaginez plus de 250 personnes entassées dans une ambiance survoltée. Les médias mondiaux sont là, d'al Jazeera à CBS», relève Jean-Claude Lambert, pacifiste chaux-de-fonnier.

Avec un autre Neuchâtelois, le designer en horlogerie Roberto Ventrella, il embarquera sur un bateau «Européen» en compagnie de cinq Helvètes et de nombreux Italiens. Parallèlement, un cargo affrété par l'ONG suisse Droit pour tous transportera 1200 tonnes de matériel sanitaire.

Jean-Claude Lambert raconte.

«Parmi les orateurs, un délégué français déchaîne les applaudissements en annonçant le départ d'un navire depuis Marseille. Tous les intervenants reviennent sur le même thème: briser le blocus signifie la fin, ou le début de la fin, de la situation inique - tout à fait illégale - que constitue l'enfermement des Gazouis.

Une vieille dame américaine, noire, la poétesse Alice Walker, s'exprime avec beaucoup d'émotion sur le thème du racisme. Un énergique Canadien fera aussi la comparaison avec le colonialisme de l'Afrique du Sud et rappelle le soutien de Desmond Tutu à la flottille.

A nouveau, on insiste sur la non-violence, la mission est clairement pacifique et humanitaire, contrairement aux déclarations de Tel Aviv qui nous décrivent comme de dangereux bellicistes.

Israël use de toute son influence pour stopper la flottille. Des gouvernements (dont celui des Pays-Bas) demandent aux journalistes de ne pas embarquer. Aux toutes dernières nouvelles l'hélice du bateau suédois aurait été sabotée.

En conclusion, et après ces heures intenses, la flottille prend forme: plus de dix bateaux, plus de vingt nationalités. Elle partira coûte que coûte, même si la pression nous amène à ruser...

Echec ou réussite, l'affaire fera du bruit, fera connaître nos buts. Personne ne s'attend à une croisière de nababs, nous sommes prêts.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: l'Union européenne a présenté ses excuses à l'ItalieCoronavirus: l'Union européenne a présenté ses excuses à l'Italie

Sous-estimés?Coronavirus: les Etats-Unis pensent que la Chine a menti sur le nombre de mortsCoronavirus: les Etats-Unis pensent que la Chine a menti sur le nombre de morts

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, il n’est pas prouvé que la chaleur «tue» le virusCoronavirus – Fake news: non, il n’est pas prouvé que la chaleur «tue» le virus

StupéfiantEtats-Unis: lancement d’une opération antidrogue en Amérique latineEtats-Unis: lancement d’une opération antidrogue en Amérique latine

RépercussionsCoronavirus: condamné à 6 mois de prison pour avoir toussé sur un policierCoronavirus: condamné à 6 mois de prison pour avoir toussé sur un policier

Top