La "femen" voleuse de Jésus libérée par le Vatican

chargement

rome Iana Aleksandrovna Azhdanova, militante du groupe "Femen" qui est montée jeudi sur la crèche installée sur la place Saint-Pierre au Vatican, a été placée en détention.

  27.12.2014, 14:56
Un gendarme du Vatican avait stoppé la militante Femen dans son action.

Les autorités vaticanes ont ordonné samedi la libération de la "femen" qui a tenté jeudi, jour de Noël, de dérober la statuette de l'enfant Jésus sur la place Saint-Pierre à Rome. Originaire d'Ukraine, Iana Aleksandrovna Azhdanova avait été arrêtée le jour même et incarcérée à la gendarmerie du Vatican.

Elle encourait le risque d'avoir à répondre devant la justice vaticane d'"outrage, actes obscènes dans un lieu public, et vol", mais les autorités judiciaires du Vatican ont opté pour lui interdire l'accès au Vatican et autres institutions ecclésiastiques.

Lors de son action, elle s'était emparée de la statuette, seins nus, avec écrit au feutre noir sur sa poitrine "God is woman" (Dieu est une femme). Le mouvement "femen" est né en Ukraine. Il s'est notamment opposé à l'Eglise orthodoxe que les "femen" accusent de collusion avec l'Etat russe. Le mouvement a ensuite essaimé en Europe.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 22 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du 22 avril

DrameEffondrement du pont de Gênes: enquête accablante pour le concessionnaireEffondrement du pont de Gênes: enquête accablante pour le concessionnaire

SantéUne entreprise française propose un congé menstruel à ses employées, une premièreUne entreprise française propose un congé menstruel à ses employées, une première

AutorisationEnlèvement de la petite Mia: la mère sera extradée en France dans les prochains joursEnlèvement de la petite Mia: la mère sera extradée en France dans les prochains jours

ComplotisteEnlèvement de la petite Mia: le profil troublant du «gourou» Rémy DailletEnlèvement de la petite Mia: le profil troublant du «gourou» Rémy Daillet

Top