La dette homérique de l’Allemagne

chargement

SECONDE GUERRE MONDIALE La Grèce réclame toujours 280 milliards d’euros à titre de réparation. Mais Berlin fait la sourde oreille.

Par Pascal Fleury
 25.02.2019, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Soldats allemands hissant les couleurs devant le Parthénon, en 1941, sur l’Acropole, à Athènes. Une photo de propagande du IIIe Reich.

Le mois dernier, Angela Merkel a reconnu la responsabilité historique de l’Allemagne nazie en Grèce. Rendant hommage aux victimes, devant la tombe du soldat inconnu, à Athènes, elle a affirmé que l’Allemagne assumait «complètement la responsabilité des crimes»: «Nous savons quelle souffrance nous avons infligée à la Grèce durant la période du national-socialisme», a-t-elle admis, avant de s’entretenir...

À lire aussi...

électionsLégislatives en Russie: le parti du Kremlin revendique la majoritéLégislatives en Russie: le parti du Kremlin revendique la majorité

santéPelé affirme qu’il va «chaque jour un peu mieux»Pelé affirme qu’il va «chaque jour un peu mieux»

espagneEruption volcanique dans l’archipel des CanariesEruption volcanique dans l’archipel des Canaries

législativesRussie: la victoire annoncée du parti de PoutineRussie: la victoire annoncée du parti de Poutine

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 19 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du dimanche 19 septembre

Top