25.02.2019, 00:01

La dette homérique de l’Allemagne

Premium
chargement
Soldats allemands hissant les couleurs devant le Parthénon, en 1941, sur l’Acropole, à Athènes. Une photo de propagande du IIIe Reich.
Par Pascal Fleury

SECONDE GUERRE MONDIALE La Grèce réclame toujours 280 milliards d’euros à titre de réparation. Mais Berlin fait la sourde oreille.

Le mois dernier, Angela Merkel a reconnu la responsabilité historique de l’Allemagne nazie en Grèce. Rendant hommage aux victimes, devant la tombe du soldat inconnu, à Athènes, elle a affirmé que l’Allemagne assumait «complètement la responsabilité des crimes»: «Nous savons quelle souffrance nous avons infligée à la Grèce durant la période du national-socialisme», a-t-elle admis, avant de s’entretenir...

À lire aussi...

PROCHE-ORIENTDjihad islamique frappé à Gaza et en SyrieDjihad islamique frappé à Gaza et en Syrie

ALLEMAGNEUne voiture fonce dans  un défiléUne voiture fonce dans  un défilé

live
EpidémieCoronavirus: la contamination s'accélère à travers la planète, six morts en ItalieCoronavirus: la contamination s'accélère à travers la planète, six morts en Italie

EtudeAustralie: les incendies ont détruit 5,8 millions d'hectares de forêtsAustralie: les incendies ont détruit 5,8 millions d'hectares de forêts

ScandaleJustice: Harvey Weinstein déclaré coupable d'agression sexuelle et de violJustice: Harvey Weinstein déclaré coupable d'agression sexuelle et de viol

Top