La dette homérique de l’Allemagne

chargement

SECONDE GUERRE MONDIALE La Grèce réclame toujours 280 milliards d’euros à titre de réparation. Mais Berlin fait la sourde oreille.

Par Pascal Fleury
 25.02.2019, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Soldats allemands hissant les couleurs devant le Parthénon, en 1941, sur l’Acropole, à Athènes. Une photo de propagande du IIIe Reich.

Le mois dernier, Angela Merkel a reconnu la responsabilité historique de l’Allemagne nazie en Grèce. Rendant hommage aux victimes, devant la tombe du soldat inconnu, à Athènes, elle a affirmé que l’Allemagne assumait «complètement la responsabilité des crimes»: «Nous savons quelle souffrance nous avons infligée à la Grèce durant la période du national-socialisme», a-t-elle admis, avant de s’entretenir...

À lire aussi...

environnementRégion en danger: ruée vers le lithium espagnol près de Cáceres, en EstrémadureRégion en danger: ruée vers le lithium espagnol près de Cáceres, en Estrémadure

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 13 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 13 avril

AnnonceAfghanistan: Biden retirera toutes les troupes américaines d’ici le 11 septembreAfghanistan: Biden retirera toutes les troupes américaines d’ici le 11 septembre

InfographieCoronavirus: Royaume-Uni, Portugal, Danemark… ces pays européens qui allègent leurs restrictionsCoronavirus: Royaume-Uni, Portugal, Danemark… ces pays européens qui allègent leurs restrictions

ViolenceEtats-Unis: plusieurs blessés par balle dans un lycée du TennesseeEtats-Unis: plusieurs blessés par balle dans un lycée du Tennessee

Top