08.12.2017, 00:01

La Californie à nouveau dévastée par les flammes

Abonnés
chargement
1/3  

 08.12.2017, 00:01 La Californie à nouveau dévastée par les flammes

Par le figaro

LOS ANGELES Plus de 200 000 personnes ont reçu l’ordre d’évacuer leur domicile.

Après une année déjà noire pour la Californie, touchée par des incendies à répétition, l’État américain est de nouveau confronté à un épisode d’importants feux qui menacent les habitants. Plusieurs incendies faisaient rage mercredi autour de Los Angeles. Plus de 200 000 personnes sont concernées par un ordre d’évacuation,...

Après une année déjà noire pour la Californie, touchée par des incendies à répétition, l’État américain est de nouveau confronté à un épisode d’importants feux qui menacent les habitants. Plusieurs incendies faisaient rage mercredi autour de Los Angeles. Plus de 200 000 personnes sont concernées par un ordre d’évacuation, tandis que des milliers d’habitations étaient menacées, notamment dans le luxueux quartier de Bel-Air.

«Les gens qui courent le plus de risques se trouvent à Los Angeles», deuxième ville des États-Unis avec 4 millions d’habitants, et «nous avons évacué 150 000 personnes dans le nord de la ville», a annoncé mercredi le maire de Los Angeles, Eric Garcetti. «Nous vivons des journées qui nous brisent le cœur, mais qui témoignent aussi de la résilience de notre ville.» Les pompiers ont lancé une «alerte violette» pour la ville de Los Angeles, en expliquant ne l’avoir jamais utilisée par le passé.

Cette alerte est motivée par des conditions extrêmes, avec des vents pouvant aller jusqu’à près de 130 km/h dans les hauteurs. Au moins 50 000 autres personnes ont reçu pour instruction de quitter leur domicile dans le comté de Ventura, qui longe le Pacifique et s’enfonce à l’est dans les terres vers la ville bucolique d’Ojai. C’est dans toute cette zone que brûle l’incendie appelé «Thomas», qui s’est propagé de manière fulgurante, en deux jours seulement. Une victime est pour le moment à déplorer et le bilan des destructions devrait fortement augmenter, selon les pompiers.

Ecoles fermées

Plus de 32 000 hectares ont déjà été avalés par les flammes en moins de deux jours entre les incendies de «Thomas», «Creek», «Rye», «Skirball» et «Getty».

En pleine agglomération de Los Angeles, les incendies de «Skirball» et «Getty» ont démarré au petit jour mercredi. Un nuage de fumée noire se répandait sur toute la ville et une large colonne sombre s’élevait dans les airs, visible à des dizaines de kilomètres à la ronde et par satellite. Les flammes ont forcé la fermeture partielle d’une des principales artères de circulation à Los Angeles, l’autoroute 405, qui passe au pied du célèbre Getty Museum. La prestigieuse université UCLA, située à proximité, a fini par être évacuée. Des dizaines d’écoles ont fermé, tout comme le Santa Monica College. Les télévisions montraient le quartier de Bel-Air où plusieurs Célébrités et milliardaires, parmi lesquels l’entrepreneur Elon Musk et la star de la pop Beyoncé, ont des demeures valant plusieurs millions de dollars.

Les autorités préviennent que les vents devraient rester extrêmement puissants et dangereux jusqu’à aujourd’hui. le figaro


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top