11.01.2020, 08:10

L'Iran reconnaît finalement avoir abattu le Boeing ukrainien et ses 176 occupants

chargement
Le Boeing 737 a été abattu quelques secondes après avoir décollé de Téhéran.

tensions Le président iranien Hassan Roani a reconnu que l'armée iranienne était bien à l'origine du crash du Boeing ukrainien qui transportait 176 passagers et membres d'équipages. Mais il accuse les Etats-Unis d'être aussi responsable de cette erreur.

Spectaculaire volte-face, trois jours après le crash de l'avion d'Ukrainian Airlines: l'Iran a présenté ses excuses samedi pour avoir abattu le Boeing 737 par "erreur", tout en pointant la responsabilité de l'"aventurisme américain" dans ce drame.

L'Iran regrette "profondément" ce crash, "une grande tragédie et une erreur impardonnable", a déclaré le président iranien Hassan Rohani. "L'enquête interne des forces armées a conclu que de manière regrettable des missiles lancés par erreur ont provoqué l'écrasement de l'avion ukrainien et la mort de 176 innocents", a-t-il rapporté sur Twitter.

 

 

Washington pointé du doigt

Plus tôt, le ministre des Affaires étrangères iranien avait déjà exprimé "regrets, excuses et condoléances", tout en soulignant que Washington n'était pas étranger à ce drame. Une "erreur humaine en des temps de crise causée par l'aventurisme américain a mené au désastre", a tweeté Mohammad Javad Zarif.

Il faisait allusion à la tension provoquée par l'élimination le 3 janvier du général iranien Qassem Soleimani dans un tir de drone à Bagdad, sur décision du président Donald Trump, avant des tirs de missiles iraniens sur des bases abritant des soldats américains en Irak.

 

 

Le premier aveu avait été formulé par les forces armées iraniennes, parlant d'une "erreur humaine", et expliquant que l'appareil a été pris pour un "avion hostile". "Le responsable" de cette erreur va être traduit "immédiatement" en justice, a ensuite précisé l'état-major.

"Guerre psychologique"

Le changement de pied est spectaculaire car Téhéran avait jusqu'alors catégoriquement nié la thèse, privilégiée par plusieurs pays, notamment le Canada, selon laquelle l'avion ukrainien aurait été touché par un missile.

"Une chose est sûre, cet avion n'a pas été touché par un missile", affirmait encore vendredi le président de l'Organisation de l'aviation civile iranienne (CAO), Ali Abedzadeh, à la presse.

 

 

Sur Twitter, un conseiller du président Hassan Rohani, Hesamodin Ashena, avait exhorté les médias travaillant en persan à l'étranger à ne "pas participer à la guerre psychologique" contre l'Iran dans cette affaire.

Les Etats-Unis estimaient de leur côté que l'appareil avait "probablement" été abattu par un missile iranien, comme l'indiquait le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

"Nous avons des informations de sources multiples" qui "indiquent que l'avion a été abattu par un missile sol-air iranien", avait déclaré jeudi le Premier ministre canadien Justin Trudeau. "Ce n'était peut-être pas intentionnel".

Un général endosse la responsabilité

Le commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution iraniens a déclaré samedi endosser la "responsabilité totale" du drame du Boeing 737 ukrainien abattu mercredi près de Téhéran par les forces armées iraniennes.

 

 

"J'endosse la responsabilité totale" de cette catastrophe, a dit le général de brigade Amirali Hajizadeh, dans une déclaration télévisée. "J'aurais préféré mourir plutôt que d'assister à un tel accident", a-t-il ajouté.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

IranCrash du Boeing à Téhéran: un expert suisse s’oppose à la thèse du missile iranienCrash du Boeing à Téhéran: un expert suisse s’oppose à la thèse du missile iranien

RestrictionsEtats-Unis: une résolution votée pour brider l’action militaire de Trump contre l’IranEtats-Unis: une résolution votée pour brider l’action militaire de Trump contre l’Iran

Accident?Crash du Boeing à Téhéran: le Canada affirme que l’avion a été abattu par un missile iranienCrash du Boeing à Téhéran: le Canada affirme que l’avion a été abattu par un missile iranien

DrameCrash d’un Boeing 737 en Iran: la plupart des 176 victimes se rendaient au CanadaCrash d’un Boeing 737 en Iran: la plupart des 176 victimes se rendaient au Canada

AccidentIran: un Boeing 737 ukrainien s’écrase après son décollage, 176 mortsIran: un Boeing 737 ukrainien s’écrase après son décollage, 176 morts

Top