27.10.2018, 00:01

L’extrême droite à l’orée du pouvoir au Brésil

Premium
chargement
Jair Messiah Bolsonaro admire  Donald Trump.
Par MICHEL LECLERCQ, Le FigaroRio de Janeiro,

ÉLECTION Grand favori du second tour de la présidentielle, Bolsonaro a fait une campagne musclée sur le thème de la sécurité.

Plus grand pays d’Amérique latine, le Brésil devrait élire, demain, à sa tête le populiste d’extrême droite Jair Messiah Bolsonaro, sauf énorme surprise. Une première pour ce pays gouverné, depuis près d’un quart de siècle, par la social-démocratie ou la gauche. Le Capitao de 63 ans, qui se présente comme «le sauveur de la patrie», a su incarner le...

À lire aussi...

LitigeEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateurEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateur

EpidémieCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à PékinCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à Pékin

IntempériesTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en FranceTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en France

AFRIQUE DU SUDL’île de la honte, flambeau du tourisme sud-africainL’île de la honte, flambeau du tourisme sud-africain

DÉFENSEEtats-Unis et Chine, une rivalité exacerbéeEtats-Unis et Chine, une rivalité exacerbée

Top