10.06.2009, 04:15

L'émissaire américain veut un Etat palestinien

chargement

Au premier jour de sa nouvelle mission dans la région, le représentant spécial américain au Moyen-Orient, George Mitchell, a redit hier le souhait du président Barack Obama de voir la colonisation juive cesser. Washington souhaite aussi avancer dans l'idée d'un Etat palestinien indépendant.

Reçu par le président israélien Shimon Peres, George Mitchell a toutefois déclaré que ces deux exigences, qui ne sont pas reprises par le nouveau premier ministre, Benjamin Netanyahu, n'empêchaient pas les Etats-Unis et l'Etat juif de rester amis et alliés. «Permettez-moi d'être clair. Ce ne sont pas des désaccords entre adversaires. Les Etats-Unis et Israël sont et resteront des alliés et amis proches», a déclaré George Mitchell, artisan des accords de paix de 1998 en Irlande du Nord.

George Mitchell devait encore rencontrer hier Benjamin Netanyahu, auquel le président Barack Obama a réitéré la veille au téléphone certains éléments du discours qu'il a prononcé jeudi au Caire sur le gel des colonies et l'avènement d'un Etat palestinien, ainsi que «son engagement à garantir la sécurité d'Israël».

A Shimon Peres, co-artisan des accords d'Oslo de 1993, George Mitchell a confié que sa mission était de favoriser «une reprise prompte et une conclusion rapide» des négociations visant à créer un Etat palestinien coexistant «dans la paix et la sécurité avec l'Etat d'Israël». Benjamin Netanyahu, qui n'a pu que constater ses divergences avec Barack Obama lors de sa visite à Washington, le mois dernier, a annoncé qu'il prononcerait dimanche un discours «important» visant à présenter «sa vision de la manière de faire avancer le processus de paix avec les Palestiniens et l'ensemble du monde arabe». Entre-temps, le cabinet restreint de sécurité se réunira aujourd'hui pour étudier une autre exigence formulée par Barack Obama: l'allègement du blocus de Gaza afin d'y permettre l'accès de l'aide destinée à reconstruire le territoire dévasté par l'offensive de Tsahal contre le Hamas, en décembre et janvier derniers.

Après avoir rencontré Netanyahu et Lieberman, George Mitchell est attendu mercredi à Ramallah pour s'entretenir avec le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Ce dernier estime inutile de reprendre les pourparlers avec Israël sans gel des colonies et acceptation préalable du principe d'une solution «à deux Etats». /ats-afp-reuters

L'émissaire américain veut un Etat palestinien


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique«Bon à savoir», l’air du temps de Catherine Lüscher«Bon à savoir», l’air du temps de Catherine Lüscher

«Bon à savoir»

Il y a des choses que l’on devrait peut-être savoir, même si cela ne sert à rien. Découvrez l’«Air du temps» de...

  05.12.2020 05:30  L'air du temps

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 4 décembreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 4 décembre

Positive attitudeMarre des infos négatives? Voici les 5 bonnes nouvelles de la semaineMarre des infos négatives? Voici les 5 bonnes nouvelles de la semaine

Les 5 bonnes nouvelles de la semaine

Chaque semaine, nous vous proposons de sortir de l’actu souvent anxiogène à la découverte des bonnes nouvelles qui...

  04.12.2020 20:30

RecordInde: une bague sertie de 12’638 diamants au Guinness mondial des recordsInde: une bague sertie de 12’638 diamants au Guinness mondial des records

CélébrationsEtats-Unis: polémique autour des fêtes de Mike Pompeo pour NoëlEtats-Unis: polémique autour des fêtes de Mike Pompeo pour Noël

Top