09.03.2016, 01:54

L’alliance entre Boko Haram et l’Etat islamique, c’est du vent

Premium
chargement
Des enfants réfugiés au Tchad après l’offensive de Boko Haram au Nigeria. Les craintes d’un renforcement du groupe après son alliance avec l’Etat islamique ne se sont pas matérialisées.
Par phil hazelwood

NIGERIA Le risque d’un renforcement du groupe terroriste s’éloigne.

L’allégeance prêtée l’an dernier par le groupe islamiste nigérian Boko Haram à l’Etat islamique (EI) a fait craindre que l’insurrection au nord-est du Nigeria, qui a fait au moins 17 000 morts depuis 2009, ne prenne une dimension internationale. Un an plus tard, rien de tel ne s’est produit.

De...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 3 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 3 juin

DivertissementCinéma: la «sélection officielle» du Festival de Cannes dévoiléeCinéma: la «sélection officielle» du Festival de Cannes dévoilée

JusticeEspagne: un acteur porno arrêté pour homicide au venin de crapaudEspagne: un acteur porno arrêté pour homicide au venin de crapaud

Réseaux sociauxEclairage: «Les flammes du Capitole»Eclairage: «Les flammes du Capitole»

TragiqueInde: une éléphante enceinte a été tuée par un fruit rempli de pétardsInde: une éléphante enceinte a été tuée par un fruit rempli de pétards

Top