16.04.2019, 08:30

Kim Jong-un fixe un ultimatum à Donald Trump

Premium
chargement
Kim Jong-un laisse la porte ouverte à la diplomatie «jusqu’à la fin de l’année».
Par Sébastien Falletti, Séoul

ASIE Le dirigeant nord-coréen n’acceptera une nouvelle rencontre avec le président américain pour évoquer la dénucléarisation de la péninsule que si celui-ci accepte d’alléger les sanctions d’ici à la fin de l’année.

Des dizaines de milliers de Nord-Coréens ont gravi, hier, la colline de Mansudae pour se prosterner sous les immenses statues de bronze des aïeux de Kim Jong-un, célébrant le Jour du soleil au cœur de Pyongyang. L’héritier de la seule dynastie communiste de la planète a présidé, en toute puissance, les festivités à la gloire de son fondateur, Kim Il-sung, lançant un ultimatum voilé à Donald Trump, quelques semaines après l’échec...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

Corée du NordCorée du Nord: Kim Jong-un a supervisé le test d'une nouvelle arme tactiqueCorée du Nord: Kim Jong-un a supervisé le test d'une nouvelle arme tactique

Essai d’une nouvelle arme tactique

Le dirigeant nord-coréen a supervisé le tir d'essai d'une nouvelle arme tactique. C'est la seconde affirmation d'essai...

  18.04.2019 07:11

Top