Julian Assange lâché par Quito

chargement

LONDRES Arrêté dans l’ambassade d’Equateur, le père de Wikileaks craint d’être extradé vers les Etats-Unis.

Par Pierre-ANdré Sieber
  12.04.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Arrêté hier matin, à l’ambassade d’Equateur à Londres, Julian Assange risque notamment l’extradition vers les Etats-Unis.

Les déclarations du président de l’Equateur, Lenin Moreno, le laissaient présager: le refuge de Julian Assange (47 ans) dans l’ambassade équatorienne à Londres était en sursis. Hier, vers 10h, Scotland Yard a arrêté le fondateur de Wikileaks avec le feu vert des autorités équatoriennes. L’arrestation serait conforme à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques. Quito lui reproche ses «violations répétées» aux règles régissant ses conditions d’asile. Selon Scotland Yard,...

À lire aussi...

conflitsProche-Orient: Tirs de trois roquettes du sud du Liban vers IsraëlProche-Orient: Tirs de trois roquettes du sud du Liban vers Israël

PandémieCoronavirus: la vaccination des 12-15 ans a commencé aux Etats-UnisCoronavirus: la vaccination des 12-15 ans a commencé aux Etats-Unis

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 12 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du 12 mai

conflitProche-Orient: plus de 70 morts dans les affrontements entre Israël et le HamasProche-Orient: plus de 70 morts dans les affrontements entre Israël et le Hamas

ConflitProche-Orient: pluie de roquettes sur Tel-Aviv, frappes musclées d’Israël sur GazaProche-Orient: pluie de roquettes sur Tel-Aviv, frappes musclées d’Israël sur Gaza

Top