26.10.2016, 19:22

Centre de l'Italie: deux heures après le premier séisme de 5,4, nouvelle secousse de 5,9 au même endroit

chargement
1/50  

peur La région de Rome, des Marches et des Abruzzes a été fortement secouée par deux tremblements de terre, ce mercredi. Le premier, d'une magnitude de 5,4, s'est produit peu après 19 heures. Le second a frappé la même région du centre de l'Italie, avec une force supérieure, mesurée à 5,9 sur l'échelle de Richter. Des dommages aux bâtiments ont été signalés dans les Marches où des ligne électriques ont également été coupées. La ville d'Amatrice, déjà durement touchée en août dernier, à nouveau frappée. Deux personnes ont été blessées.

Bonsoir, la situation est toujours tendue à cette heure, dans le centre de l'Italie, une région montagneuse où les secours ont toujours de la peine à accéder. Nous mettons un terme ici au suivi, en direct, de ce double Séisme qui a frappé la région à 19 h 11, puis deux heures plus tard, à 21 h 18. Nous y reviendrons jeudi matin à la première heure. Merci de nous avoir suivi. 

22:59 Les pompiers fouillent les décombres

A Camerino et à San Angelo in Pontano, les pompiers sont en train de fouiller les décombres à la recherche d'éventuelles victimes.

 

22:38 Village d'Ussita durement touché

Beaucoup de maisons sont écroulées, notre village est fini", a déclaré à la télévision Marco Rinaldi, maire d'Ussita, une localité touchée, tout en précisant qu'il n'y avait probablement pas de victime.

 

"La deuxième secousse a été longue, elle a été terrible. J'ai ressenti beaucoup de séismes mais celui-là a été le plus fort. Heureusement, tout le monde était déjà dehors après la première", a-t-il ajouté.

A Campi di Norcia, à une vingtaine de kilomètres au sud, l'église San Salvatore "n'existe plus", a déclaré l'archevêque de Spoleto-Norcia, Renato Boccardo, cité par la presse, qui a publié des photos de l'édifice écroulé.

 

22:04 Des dégâts matériels et 2 blessés

"Pour l'instant, il y a deux personnes blessées à Visso. Des écroulements et des dégâts ont aussi été signalés", a déclaré la protection civile dans un communiqué.

Il s'agit d'une zone de moyenne montagne, avec de nombreux hameaux isolés parfois difficiles d'accès pour les vérifications.

"Les localités les plus proches de l'épicentre sont Castel Sant'Angelo sul Nera, Visso, Ussita et Preci", avait auparavant précisé la protection civile.

"Il n'y a plus de courant. Il y a sûrement des écroulements, c'est vraiment dur. En plus, c'est le déluge", a déclaré à la chaîne Sky Mauro Falcucci, maire de Castel Sant'Angelo sul Nera, commune de 300 habitants située à 17 km au nord-ouest d'Arquata del Tronto, l'une des localités les plus touchées lors du tremblement de terre du 24 août.

 

Selon la presse, de nouveaux écroulements ont été enregistrés dans les "zones rouges" du séisme du 24 août, les zones interdites d'accès en raison de la fragilité des bouts de bâtiments tenant encore debout.

Selon l'INGV, le séisme de mercredi soir était lié à celui du 24 août, qui a été suivi de milliers de répliques parfois fortes. "Ce n'est pas une forte secousse", a déclaré à la télévision le géologue Mario Tozzi. "Les répliques peuvent durer longtemps, parfois des mois", a-t-il ajouté en expliquant qu'il faudrait vérifier si une faille jumelle de celle d'Amatrice s'est créée.

A Visso, le maire, Giuliano Pazzaglini a en revanche déclaré à la télévision que les lignes téléphoniques avaient été rétablies dans sa commune. La télévision a cependant diffusé des images de gravats devant une église de la commune, ainsi que la photo d'une église écroulée à Norcia, à une vingtaine de kilomètres au sud.

 

22:00 La magnitude réévaluée à 6,1

Selon le site spécialisé EMSC, la magnitude du deuxième séisme a été réévaluée à la hausse à 6,1, soit une secousse aussi forte que celle qui a fait près de 300 morts dans cette même région en août dernier.

 

21:28 Nouvelle secousse de 5,9!!!

A 21 h 18, une nouvelle secousse, encore plus puissante, de 5,9 sur l'échelle de Richter a frappé la même zone du centre de l'Italie.$

 

 

20:33 Lié au séisme d'Amatrice

Selon l'Institut national géologique, ce séisme est directement lié à celui qui a frappé la région d'Amatrice le 24 août dernier, faisant près de 300 morts. Une nouvelle faille s'est activée. Les Appenins sont en mouvement. Dans cette même ville, plusieurs immeubles déjà fragilisés il y a tout juste deux mois, se sont effondrés.

 

Certains bâtiments, déjà fragilisés, n'ont pas résisté:

 

20:20 Les premières vidéos

Des corniches et des morceaux de toitures se sont effondrées dans le village de Chiesa di Visso, à 10 km de l'épicentre. 

 

Un important séisme d'une magnitude de 5,4 a secoué le centre de l'Italie, ce mercredi vers 19 h 10. On ne sait pas, pour l'heure, si ce nouveau tremblement de terre a fait des dégâts. 

 

Sur un site spécialisé, de nombreux témoignages ont déjà été recueillis. Il semblerait que tous les services (électricité, internet...) fonctionnent correctement à une trentaine de kilomètres de l'épicentre. A Ascoli, l'habitant d'un immeuble explique qu'il a clairement senti le bâtiment bouger. Une autre personne estime que la secousse a duré une quarantaine de secondes.

Le service national de géologie signale des dégâts aux bâtiments dans les Marches. La protection civile est mobilisée. La secousse a été ressentie jusqu'à Rome.

 

Apparemment, c'est le troisième séisme ressenti dans le centre de l'Italie durant les 25 dernières heures.

 

La Repubblica rapporte que de nombreux Italiens ont été pris de panique et se sont précipités dans la rue. Des centaines d'appels sont arrivés chez les pompiers. Le séisme a aussi été ressenti à Florence et à Naples. Dans les Marches, des lignes électriques ont sauté. Les lignes téléphoniques ont été interrompues à Pérouse. Les autorités demandent aux gens de désactiver la protection de leur wifi pour permettre aux secouristes de communiquer avec les zones touchées, où vivent environ 8 millions d'habitants.

Depuis 19 h 10, quatre répliques ont déjà été enregistrées avec des magnitudes de 2,5 à 2,8.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Séisme en ItalieSéisme en Italie: la ville d'Amatrice porte plainte contre Charlie HebdoSéisme en Italie: la ville d'Amatrice porte plainte contre Charlie Hebdo

Séisme en ItalieSéisme en Italie: le bilan des victimes s'établit à 267 mortsSéisme en Italie: le bilan des victimes s'établit à 267 morts

deuilSéisme en Italie: funérailles de 30 victimes à Amatrice et nouvelle journée de deuil nationalSéisme en Italie: funérailles de 30 victimes à Amatrice et nouvelle journée de deuil national

survivantSéisme en Italie: un chat extrait vivant un mois après la catastropheSéisme en Italie: un chat extrait vivant un mois après la catastrophe

Top