31.10.2016, 18:50

Italie: le séisme de dimanche a fait plus de 15'000 déplacés

chargement
1/49  

Catastrophe Après le séisme de dimanche dans le centre de l'Italie, plus de 15'000 personnes ont été déplacées et relogées dans des hôtels ou des installations provisoires. Lundi, la petite ville de Norcia était désertée par ses habitants.

Plus de 15'000 sinistrés ont été relogés dans des hôtels et des installations provisoires après le Séisme de dimanche dans le centre de l'Italie, selon la protection civile. Ils ont grossi les rangs des milliers d'autres déjà frappés par le tremblement de terre de fin août.

La secousse de magnitude 6,6 n'a provoqué aucun décès, parce que beaucoup d'habitants avaient déjà dû quitter leurs domiciles après celle d'août. Cette dernière avait fait près 300 morts dans le secteur d'Amatrice.

Des images aériennes diffusées par les pompiers montrent de longues failles parcourant les flancs de la Cima del Redentore, sommet situé près de l'épicentre, qui a été localisé aux abords de Norcia. Bourgade pittoresque, celle-ci est classée parmi les 150 plus beaux villages d'Italie.

 

Pas de chiffres officiels

Aucun chiffre officiel n'a été communiqué sur le nombre des "sfollati", les sans-abri contraints depuis un peu plus de deux mois de quitter leur maison, détruite ou considérée comme trop à risques pour y rester.

Mais un bilan a été avancé par la protection civile italienne. D'après elle, 4'500 personnes ont été relogées dans des hôtels de la côte adriatique et de la région du lac Trasimène, près de Pérouse. Dix mille autres sont hébergées dans des centres d'urgence de l'Ombrie et des Marches.

Le séisme d'août avait déjà fait plusieurs milliers de déplacés. Les estimations dans la presse italienne vont de 30 à 40'000 personnes désormais sans toit.

Matteo Renzi, président du Conseil, a promis que tout serait reconstruit et que les autorités feraient preuve d'une vigilance accrue pour éviter les détournements de fonds. "Aucun centime ne sera perdu et nous devons montrer que nous savons effectuer des travaux publics sans pertes, ni vols, pas comme lors de certains épisodes du passé", écrit-il dans une lettre d'information.

 

Ville déserte

Norcia avait été épargnée jusque-là par le séisme du 24 août et celui de mercredi. Lundi, la petite ville s'est réveillée désertée par ses habitants.

"Je crois qu'il y a 3000 personnes qui ont (encore) besoin d'être relogées. Nous avons trouvé des structures comme des gymnases où on va mettre des brancards. Mais ce n'est pas une solution qui peut durer plusieurs jours", a expliqué pour sa part Paolo Mancinelli, responsable de la logistique à la protection civile de la région de l'Ombrie.

Beaucoup ont préféré dormir dans leur voiture plutôt que de prendre le risque de s'éloigner. Mais les nuits sont froides dans cette région de montagne, et les autorités cherchent à convaincre tout le monde de quitter les lieux, au moins provisoirement.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

catastropheSéismes en Italie: des milliers de personnes désormais sans toitSéismes en Italie: des milliers de personnes désormais sans toit

SéismeUn séisme de magnitude 6,5 dans le centre de l'Italie, les répliques s'enchaînentUn séisme de magnitude 6,5 dans le centre de l'Italie, les répliques s'enchaînent

catastropheSéismes en Italie: 100 répliques dans la nuit, des sinistrés logés sur la côteSéismes en Italie: 100 répliques dans la nuit, des sinistrés logés sur la côte

Top