05.07.2019, 00:01

Israël face à la révolte de ses Ethiopiens

Premium
chargement
Funérailles de Solomon Teka, près d’Haïfa. Il est mort abattu par un policier.
Par par Marc Henry, Jérusalem

TEL AVIV La mort d’un jeune Noir tué par un policier a déclenché des manifestations violentes dans plusieurs villes.

Des voitures et des pneus incendiés, des encombrements cauchemardesques, des jets de pierres d’Israéliens noirs d’origine éthiopienne en colère auxquels répondent des tirs de grenades lacrymogènes de la police qui charge matraques en main: Tel-Aviv, Haïfa et une demi-douzaine de villes d’Israël ont pris, depuis mardi, des allures de champs de bataille, qui rappellent les images d’émeutes raciales...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: le trafic est stable après l'ouverture de la frontière italienneCoronavirus: le trafic est stable après l'ouverture de la frontière italienne

Réseaux sociauxEclairage: «Les flammes du Capitole»Eclairage: «Les flammes du Capitole»

TragiqueInde: une éléphante enceinte a été tuée par un fruit rempli de pétardsInde: une éléphante enceinte a été tuée par un fruit rempli de pétards

DéconfinementCoronavirus et restos: comment s'organisent nos voisins européens?Coronavirus et restos: comment s'organisent nos voisins européens?

PandémieCoronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021Coronavirus: le WEF organisera un sommet pour changer la société en janvier 2021

Top