08.06.2018, 07:03

Informatique: Facebook rend publics les messages de 14 millions d'utilisateurs

chargement
Le bug informatique, survenu du 18 au 22 mai, a touché quelque 14 millions d'utilisateurs.

Informatique Facebook est à nouveau au cœur d'une affaire concernant la protection des données. Le réseau social est accusé d'avoir partagé les messages privés de quelque 14 millions d'utilisateurs entre le 18 et le 22 mai. Le géant bleu parle d'un "bug informatique".

Facebook a indiqué jeudi avoir par défaut rendu publics des messages postés par 14 millions d'utilisateurs pendant quatre jours en mai, dernière bévue en date pour le réseau social qui multiplie les controverses sur l'utilisation des données de ses membres.

"Nous avons récemment repéré un bug informatique qui suggère automatiquement de rendre publics les messages créés par certaines personnes", a indiqué Erin Egan, chargée des questions de vie privée chez Facebook.

Cette erreur est intervenue alors que le groupe travaillait à une nouvelle façon de partager certains éléments du profil des utilisateurs, comme les photos.

 

 

Elle a affecté le réseau du 18 au 27 mai, Facebook étant parvenu à suspendre le bug dès le 22 mai mais ayant eu besoin de cinq jours supplémentaires pour rendre tous les messages privés, c'est-à-dire accessibles seulement aux "Amis".

"Nous avons résolu ce problème et avons commencé (jeudi) à prévenir toutes les personnes affectées et à leur demander de vérifier tous les messages qu'elles ont postés durant cette période", a souligné Mme Egan.

"Le bug n'a pas eu de répercussions sur ce que les gens avaient publié précédemment et ils pouvaient toujours choisir l'audience (de publication)", a-t-elle précisé, en présentant les "excuses" du groupe.

Normalement, le réseau social suggère par défaut, au moment où l'on publie un message, la même audience ("Public" ou "Amis") que celle que l'usager a choisie lors de sa dernière publication. Mais le bug a, pour certains utilisateurs, proposé systématiquement par défaut la publication "Public" même si l'utilisateur a l'habitude de ne partager ses messages qu'avec ses amis.

 

 

Selon le réseau social, qui compte 2,2 milliards d'utilisateurs actifs dans le monde, il est probable que ce bug ait touché des usagers ayant des "photos à la une" ("featured photos") sur leur profil, des images qui sont toujours publiques.

Les quelque 14 millions d'utilisateurs concernés sont censés voir apparaître lors de leur connexion au réseau social une notification les incitant à se rendre sur une page à part où ils pourront étudier les posts touchés par ce bug.

Ces 14 millions comprennent les utilisateurs qui ont publié des messages "Publics" pendant la période concernée, selon les précisions du réseau.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Réseaux sociauxLes plus jeunes se détournent toujours plus de Facebook, selon un sondageLes plus jeunes se détournent toujours plus de Facebook, selon un sondage

Réseaux sociauxDonnées volées: Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, s'excuse aussi devant le Parlement européenDonnées volées: Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, s'excuse aussi devant le Parlement européen

FacebookScandale Facebook: Zuckerberg annonce que ses propres données ont été détournéesScandale Facebook: Zuckerberg annonce que ses propres données ont été détournées

Top