03.03.2016, 10:41

Indonésie: des orangs-outans découverts brûlés vifs

chargement
Le Centre de protection des orangs-outans, qui aide les autorités à enquêter sur cette affaire, pense que le feu a été allumé par un agriculteur pour défricher un terrain afin de le cultiver.

incendie volontaire Les corps calcinés de trois orangs-outans de Bornéo, espèce en voie de disparition, ont été découverts dans le centre de l'Indonésie, apparemment victimes d'un incendie allumé en violation de la loi sur un terrain pour faire place à des plantations de palmiers à huile.

Trois femelles orangs-outans parmi lesquelles un bébé ont été brûlés vifs dans le centre de l'Indonésie. Elles ont été apparemment victimes d'un incendie allumé en violation de la loi sur un terrain pour faire place à des plantations de palmiers à huile.

Les corps calcinés de ces orangs-outans de Bornéo, espèce en voie de disparition, ont été découverts au milieu de restes d'arbres noircis par le feu, allongés au sol les membres étendus et des grimaces de douleur sur leur visage.

Ils ont été retrouvés à Bontang, dans la partie indonésienne de l'île de Bornéo, près du parc national de Kutai. Des responsables du parc avaient entrepris des recherches après avoir vu circuler des images des singes sur les réseaux sociaux, a déclaré une responsable, Dede Hidayat.

"Nous nous sommes rendus sur les lieux à environ 1 km à l'extérieur du parc national et nous avons découvert les orangs-outans allongés au sol, gravement brûlés".

Aucune interpellation

La police a ouvert une enquête, mais aucune interpellation n'a eu lieu jusqu'ici. Une telle infraction à la législation sur la protection des espèces animales est passible d'une peine allant jusqu'à cinq ans de prison.

Le Centre de protection des orangs-outans, qui aide les autorités à enquêter sur cette affaire, pense que le feu a été allumé par un agriculteur pour défricher un terrain afin de le cultiver.

En fin d'année dernière, quelque 2,6 millions d'hectares de forêts tropicales dans ce pays d'Asie du Sud-Est sont partis en fumée. Cela à la suite d'incendies allumés pour l'essentiel illégalement afin de défricher et de fertiliser des terres, surtout pour accroître les plantations d'huiles de palme, dont l'Indonésie est le premier producteur mondial.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Un bébé orang-outan se marre devant un tour de magieUn bébé orang-outan se marre devant un tour de magie

touchantUn orang-outan supris en train d'embrasser le ventre d'une femme enceinteUn orang-outan supris en train d'embrasser le ventre d'une femme enceinte

L’huile de palme, ce ravageur difficilement remplaçable dans l’industrie mondialeL’huile de palme, ce ravageur difficilement remplaçable dans l’industrie mondiale

Top