19.01.2016, 10:29

Il y a 25 ans débutait l'opération "Tempête du désert" pendant la guerre du Golfe

chargement
1/45  

Guerre Le 17 janvier 1991, les Etats-Unis, soutenus par les Nations unies, lançaient leur offensive contre l'Irak de Saddam Hussein. Du nom de "Tempête du désert", l'opération militaire visait à mettre fin à l'occupation du Koweït par les troupes irakiennes. Les images de bombes pleuvant sur Bagdad et le reste du pays marqueront la conscience collective.

C'est un événement qui a fait date dans l'histoire: la première invasion de l'Irak par les Etats-Unis, plus de 10 ans avant celle de 2003. Retour en arrière. Nous sommes le 17 janvier 1991 et la deuxième guerre du Golfe fait rage. Soutenus par une coalition internationale sous l'égide de l'ONU, les Etats-Unis de George Bush père lancent une intense campagne de bombardements contre l'Irak de Saddam Hussein. C'est l'opération "Tempête du désert". Cette phase, la plus violente du conflit, vise à mettre fin à l'occupation irakienne au Koweït. Le dictateur irakien cherchait à s'accaparer les puits de pétrole de son richissime voisin.

Les images de cette guerre, notamment des quelque 90 000 bombes pleuvant sans discontinuer dans le ciel irakien, ont fait le tour du monde et marqué profondément la conscience collective. Interrogé par la chaîne d'information LCI, l'ancien envoyé spécial de TF1, Jean-Luc Mano, raconte comment la guerre s'est déroulée sur le terrain. Il évoque notamment "la première guerre du tout technologique et une première guerre avec une préparation aussi longue en termes de bombardements avec une offensive aérienne très longue. Les images ont souvent été transmises par les militaires. On a donc des images qui ressemblent à des jeux vidéo et qui vont poser le problème pour nous de la capacité à montrer les victimes et dans une certaine mesure l'horreur de la guerre."

 

Après la campagne de bombardements, la coalition lance une offensive terrestre un mois plus tard du nom de "Sabre du désert". Celle-ci durera 100 jours et se terminera par le retrait des soldats irakiens. Le 28 février, le président américain George Bush père déclare un cessez-le-feu, mettant ainsi fin à l'opération.

Quel est le bilan de cette guerre en 2016? Force est de constater que si triomphe il y eut, ce fut une victoire à la Pyrrhus. Comme le note Le Vif, l'Irak fait partie aujourd'hui des pays les plus sous-développés de la planète, en proie à d'incessantes luttes intestines, et occupé en partie par l'Etat islamique. Autant de facteurs qui poussent ses habitants à s'exiler et à chercher l'asile en Europe.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TerrorismeIrak: 	une série d'attentats fait une cinquantaine de mortsIrak: 	une série d'attentats fait une cinquantaine de morts

CONFLITLes Occidentaux face à une longue guerre en Irak et en SyrieLes Occidentaux face à une longue guerre en Irak et en Syrie

VictoireEtat islamique: l'armée irakienne a totalement libéré la ville de RamadiEtat islamique: l'armée irakienne a totalement libéré la ville de Ramadi

Top