06.12.2016, 14:08

Grippe aviaire: niveau de risque élevé dans toute la France

chargement
Le risque "élevé" déclenche notamment l'instauration de mesures de protection renforcées sur l'ensemble du territoire national dont l'obligation de confinement.

Epizootie Après la découverte de nouveaux cas de H5N8, le niveau de risque de grippe aviaire est passé mardi au niveau "élevé" dans tout l'Hexagone. Eleveurs et chasseurs sont soumis à de nouvelles mesures de restriction.

La France a relevé mardi son niveau de risque de grippe aviaire à "élevé" après la découverte de nouveaux cas provoqués par des oiseaux migrateurs. Cela entraîne de nouvelles mesures de restriction de mouvement et de confinement dans les élevages mais aussi pour les chasseurs.

L'ensemble du territoire est concerné après la découverte de foyers d'influenza aviaire H5N8, "hautement pathogène" pour les oiseaux, dans des élevages du Sud-Ouest et de cas dans la faune sauvage dans le Pas-de-Calais et en Haute-Savoie, a annoncé le ministère de l'Agriculture.

Ce choix a été motivé par "l'évolution rapide de la situation sanitaire en France et dans plusieurs pays d'Europe, et par la dynamique de propagation du virus", transporté par des oiseaux migrateurs, a précisé le ministère dans un communiqué.

Plusieurs pays européens sont touchés par ce virus dont la Suède, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Suisse.

Dérogations possibles

Le risque "élevé" déclenche l'instauration de mesures de protection renforcées sur l'ensemble du territoire national dont l'obligation de confinement ou de pose de filets pour empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles et les basses-cours.

Par ailleurs, tout rassemblement de volailles vivantes est interdit, en particulier sur les marchés.

Des dérogations sont toutefois prévues si des dispositions particulières - non spécifiées dans le communiqué du ministère - sont mises en oeuvre pour éviter le risque de contamination par les oiseaux sauvages d'eau, susceptibles d'être infectés par le virus de la grippe aviaire, et entre volailles issues de différents élevages.

Chasse concernée

Les éleveurs de volailles sont des professionnels qui connaissent les mesures sanitaires d'urgence et sont prêts à les appliquer, la difficulté est de réussir à informer les autres personnes concernées: les particuliers possédant une basse-cour privée ou les chasseurs.

Concernant la chasse, les lâchers de gibiers à plume sont également interdits sur tout le territoire national.

Les lâchers dans la nature de faisans et de perdrix d'élevage destinés à la chasse peuvent cependant être autorisés sous certaines conditions, tout comme l'utilisation des appelants (oiseaux d'élevage servant d'appâts vivants pour les oiseaux sauvages de même espèce).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

grippe aviaireGrippe aviaire: le Japon abat 230'000 nouvelles volaillesGrippe aviaire: le Japon abat 230'000 nouvelles volailles

Le Japon abat 230'000 volailles

Pour lutter contre la contagion de la grippe aviaire, le Japon abat 230'000 nouvelles volailles. En une semaine, ce...

  01.12.2016 07:38

virus H5N8Grippe aviaire: les Pays-Bas ont abattu 190'000 canardsGrippe aviaire: les Pays-Bas ont abattu 190'000 canards

épidémieGrippe aviaire: après les lacs de Constance, Léman et de Neuchâtel, l'épidémie touche le lac de BienneGrippe aviaire: après les lacs de Constance, Léman et de Neuchâtel, l'épidémie touche le lac de Bienne

EpidémieGrippe aviaire: des premiers cas recensés dans un élevage de volailles en Autriche voisineGrippe aviaire: des premiers cas recensés dans un élevage de volailles en Autriche voisine

Top