26.10.2020, 00:40

Grande-Bretagne: pétrolier menacé par des clandestins, sept arrestations

chargement
Les forces armées ont repris le contrôle du bateau.

ANGLETERRE Sept suspects ont été arrêtés à bord du pétrolier Nave Andromeda au large de la côte sud de l’Angleterre, à l’issue d’une opération de l’armée, après que des passagers clandestins aient menacé l’équipage. Ce dernier est «sain et sauf».

Des passagers clandestins ont menacé dimanche l’équipage d’un pétrolier au large de la côte sud de l’Angleterre. Sept suspects ont été arrêtés à l’issue d’une opération de l’armée.

Cette intervention a ainsi mis un terme à une situation de crise qui avait débuté environ dix heures auparavant, au large de l’île de Wight. Les forces armées ont repris le contrôle du bateau, a annoncé le ministère de la défense. Selon les premiers éléments disponibles, l’équipage est «sain et sauf».

A lire aussi : Le passeport bientôt obligatoire pour se rendre en Grande-Bretagne

«Les investigations de la police vont maintenant se poursuivre», a tweeté le ministère de la Défense. Selon la police du Hampshire, les forces de l’ordre ont été alertées dimanche matin de la situation préoccupante de l’équipage du pétrolier Nave Andromeda, qui se trouvait à environ six miles de l’île de Wight.

Il a été signalé à la police que des clandestins à bord du navire avaient proféré des «menaces verbales» à l’égard de l’équipage. Le cabinet Tatham & Co, représentant les propriétaires du navire, avait assuré à la BBC à «100%» qu’il ne s’agit pas d’une tentative de piraterie, évoquée par certains médias.

42’000 tonnes de brut

Les gardes-côtes, qui ont mobilisé deux hélicoptères, ont prêté main forte aux forces de police. En réponse à une demande de la police, le ministère de la Défense et le ministère de l’Intérieur ont autorisé des membres des forces armées à monter à bord du navire dans la Manche, pour assurer la sécurité des vies et du navire.

Le bateau concerné est un pétrolier de 228 mètres immatriculé au Libéria, le Nave Andromeda. Parti début octobre du Nigeria, il devait accoster dimanche matin à Southampton. Il transporte 42’000 tonnes de pétrole brut.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

QuarantaineCoronavirus: le Portugal, la Grande-Bretagne et la Belgique sur la liste des pays à risqueCoronavirus: le Portugal, la Grande-Bretagne et la Belgique sur la liste des pays à risque

Pris la main dans le sacGrande-Bretagne: il vole des objets de la famille royale pour les revendre sur internetGrande-Bretagne: il vole des objets de la famille royale pour les revendre sur internet

ArrestationGrande-Bretagne: un rappeur britannique condamné à 24 ans de prison pour violsGrande-Bretagne: un rappeur britannique condamné à 24 ans de prison pour viols

EnchèresGrande-Bretagne: rare autoportrait de Rembrandt vendu plus de 16 millions de francsGrande-Bretagne: rare autoportrait de Rembrandt vendu plus de 16 millions de francs

Top