17.11.2018, 10:10

France: une manifestante du mouvement "Gilets jaunes" tuée par une voiture en Savoie

chargement
La conductrice qui emmenait sa fille chez le médecin a été prise de panique quand les manifestants se sont mis à taper sur sa voiture et a foncé sur eux. (illustration)

Drame Une manifestante du mouvement français "Gilets jaunes", qui proteste contre la hausse des prix du carburant, a été tuée par une voiture en Savoie.

Une manifestante est décédée samedi matin en Savoie en France sur un barrage organisé par les "gilets jaunes" et non déclaré après avoir été heurtée par une voiture dont la conductrice a été prise de panique, a indiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

La conductrice qui emmenait sa fille chez le médecin a été prise de panique quand les manifestants se sont mis à taper sur sa voiture et a foncé sur eux, percutant une femme, a précisé le ministre. Choquée, elle a été placée en garde à vue.

 

Les "gilets jaunes" n'ont pas réussi à bloquer la France, comme ils le voulaient. Mais tout le territoire a été touché par leurs actions, ce qui marque un succès certain pour ce mouvement, parti des réseaux sociaux et organisé en dehors des partis politiques et des syndicats.

A Paris, environ 1200 de "gilets jaunes" se trouvaient place de la Concorde, où ils ont organisé des barrages filtrants avec des barrières. Certains ont allumé des fumigènes. 

Quelques magasins de luxe ont baissé leurs rideaux alors que les forces de l'ordre, protégées par leurs boucliers, ont tiré des gaz lacrymogènes. Plus tôt samedi après-midi, les manifestants avaient réussi à partiellement bloquer les Champs Elysées.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Dijon, où la situation était tendue en milieu d'après-midi. A Rennes, la circulation a été bloquée par des piétons sur la rocade. A Marseille, quelque 350 manifestants s'étaient rassemblés aux abords d'un rond-point à la sortie de la ville.

Au 1er janvier 2019, les taxes sur le gazole doivent augmenter de 6,5 centimes d'euro par litre et celles sur l'essence de 2,9 centimes.

 

 

Les "gilets jaunes" n'ont pas réussi à bloquer la France, comme ils le voulaient. Mais tout le territoire a été touché par leurs actions, ce qui marque un succès certain pour ce mouvement, parti des réseaux sociaux et organisé en dehors des partis politiques et des syndicats.

A Paris, environ 1200 de "gilets jaunes" se trouvaient place de la Concorde, où ils ont organisé des barrages filtrants avec des barrières. Certains ont allumé des fumigènes. 

Quelques magasins de luxe ont baissé leurs rideaux alors que les forces de l'ordre, protégées par leurs boucliers, ont tiré des gaz lacrymogènes. Plus tôt samedi après-midi, les manifestants avaient réussi à partiellement bloquer les Champs Elysées.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Dijon, où la situation était tendue en milieu d'après-midi. A Rennes, la circulation a été bloquée par des piétons sur la rocade. A Marseille, quelque 350 manifestants s'étaient rassemblés aux abords d'un rond-point à la sortie de la ville.

Au 1er janvier 2019, les taxes sur le gazole doivent augmenter de 6,5 centimes d'euro par litre et celles sur l'essence de 2,9 centimes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FRANCE«Gilets jaunes», péril inédit  pour Macron«Gilets jaunes», péril inédit  pour Macron

Top