France: le président Macron giflé par un homme lors d’un déplacement

chargement

Agression La scène fait le tour du monde. Emmanuel Macron a été agressé lors d’un déplacement dans la Drôme. Un homme a giflé le président en criant un slogan royaliste.

  08.06.2021, 17:20
L'homme a crié "Montjoie Saint Denis!", ainsi que "A bas la macronie".

Emmanuel Macron a été giflé par un homme poussant le cri de guerre royaliste "Montjoie Saint Denis!" lors d'un déplacement à Tain-l'Hermitage (Drôme) mardi. Une première pendant son quinquennat, condamnée par l'ensemble de la classe politique mais qu'il a relativisée.

Dans une vidéo diffusée sur Twitter et authentifiée par l'entourage du chef de l'Etat, on voit M. Macron, qui vient de visiter un lycée hôtelier, s'avancer rapidement vers un petit groupe de personnes massées derrière des barrières pour les saluer. Il s'approche alors d'un homme portant un tee-shirt kaki, une barbe noire et une longue chevelure.

 

 

Saisissant l'avant-bras du président, l'individu lui porte ensuite un coup sur la joue, l'entourage de M. Macron évoquant une "tentative de gifle". Dans cette même vidéo, juste avant la gifle, l'homme pousse le cri de guerre royaliste "Montjoie Saint Denis!" (également entendu dans le film "Les Visiteurs" en 1993) et "A bas la macronie".

"Il faut relativiser cet incident qui est, je pense, un fait isolé" commis par "des individus ultraviolents", a commenté M. Macron quelques heures plus tard auprès du Dauphiné Libéré. "Je ne voudrais pas que des individus isolés ou des gens qui vont vers les extrêmes puissent, en quelque sorte, faire oublier le reste", a-t-il ajouté, estimant qu'ils "ne le méritent pas".

Deux hommes - des Drômois de 28 ans, selon Alex Perrin, procureur de la République à Valence - dont l'auteur de la gifle, ont immédiatement été interpellés et entendus par les gendarmes. "A ce stade des gardes à vue, leurs motivations ne sont pas connues", a ajouté le magistrat, sans préciser davantage le profil des individus mais en indiquant qu'une plainte devait être déposée "dans les prochaines heures par le préfet".

 

 

Deux hommes - des Drômois de 28 ans, selon Alex Perrin, procureur de la République à Valence - dont l'auteur de la gifle, ont immédiatement été interpellés et entendus par les gendarmes. "A ce stade des gardes à vue, leurs motivations ne sont pas connues", a ajouté le magistrat, sans préciser davantage le profil des individus mais en indiquant qu'une plainte devait être déposée "dans les prochaines heures par le préfet".

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FRANCECommémoration: Emmanuel Macron revisite le tombeau de NapoléonCommémoration: Emmanuel Macron revisite le tombeau de Napoléon

FermeFrance: la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron sera sécuritaireFrance: la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron sera sécuritaire

France: la campagne sera sécuritaire

Le président Emmanuel Macron sait que la sécurité jouera un grand rôle dans son éventuelle réélection. C’est pourquoi...

  23.04.2021 06:42
Premium

environnementPompili élue «Boulet du climat» de Greenpeace, prix spécial à MacronPompili élue «Boulet du climat» de Greenpeace, prix spécial à Macron

Forces de l’ordreFrance: Emmanuel Macron reconnaît la «violence de certains policiers»France: Emmanuel Macron reconnaît la «violence de certains policiers»

RestrictionsFêtes de fin d’année: Emmanuel Macron veut dissuader les Français de venir skier en SuisseFêtes de fin d’année: Emmanuel Macron veut dissuader les Français de venir skier en Suisse

Top