France: la société Epopia, sous le nom du Père Noël, répond individuellement aux lettres des enfants

chargement

Insolite La petite entreprise strasbourgeoise Epopia a entrepris cette année de répondre de façon personnalisée à chaque enfant qui enverra une lettre. Les bambins devront trouver une solution pour sauver le Père Noël, qui doit rejoindre le «Mont des trois souhaits». Le but est est de leur donner le goût de l’écriture et de la lecture.

 27.11.2020, 07:57
Après avoir salué l'enfant de son prénom et de son fameux "Ho Ho Ho!", le Père Noël lui parle de ses qualités et défauts, de ce qu'il a bien fait, ou moins bien fait durant l'année (illustration).

Grâce à une petite entreprise de Strasbourg, le Père Noël écrit cette année aux enfants «pour de vrai», avec un courrier personnalisé: la société Epopia réinvente la lettre au personnage mythique en confiant à l’enfant la mission cruciale de sauver Noël, rien de moins.

Après avoir salué l’enfant de son prénom et de son fameux «Ho Ho Ho!», le Père Noël lui parle de ses qualités et défauts, de ce qu’il a bien fait, ou moins bien fait durant l’année. Autant de confidences qu’il a discrètement recueillies de façon bien réelle auprès des parents s’étant inscrits sur le site internet d’Epopia pour recevoir l’histoire de Noël.

 

 

Puis le Père Noël lui explique qu’il a été identifié comme étant la personne parfaite pour résoudre un sacré problème: la Mère Noël et lui sont retombés en enfance et s’ils ne redeviennent pas adultes avant le 24 décembre, les cadeaux ne pourront pas être distribués !

Au passage, si l’enfant ne l’a pas déjà fait, il l’invite à lui envoyer sa propre liste de cadeaux.

A l’enfant, ou ses parents s’il est trop petit, de prendre alors sa plume pour lui poser des questions et exposer la solution qu’il imagine pour rejoindre le «Mont des trois souhaits», où le Père Noël pourra assouvir celui de redevenir adulte. Celui-ci lui répondra une nouvelle fois pour lui raconter la fin de l’histoire.

Histoires interactives

Pour ce Noël 2020, Epopia a ainsi décidé d’appliquer au plus célèbre des personnages la formule qui fait son succès depuis six ans: inventer des histoires interactives pour donner ou redonner aux enfants le goût de la lecture et de l’écriture sur papier, par échange de bons vieux courriers postaux.

Les auteurs d’Epopia élaborent un début de synopsis commun, puis adaptent le scénario aux réponses reçues. Le concept a déjà séduit 50’000 lecteurs et écrivains francophones en herbe, en France et ailleurs dans le monde.

 

 

«Comme on sait traiter des centaines de lettres par jour tout au long de l’année, on s’est dit qu’on pouvait faire mieux que la réponse standardisée de La Poste à la lettre au Père Noël», expose Rémy Parla, le dirigeant et fondateur de la société, qui compte 20 salariés.

Alors que les histoires d’Epopia («Le monde des dinosaures», «Miraculous», «Les Schtroumpfs et le nuage magique»…) s’étalent d’ordinaire sur six mois à un an, «Ma lettre au Père Noël» se concentre sur quelques semaines et trois courriers. Mais attention, les inscriptions se clôturent le 1er décembre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 27 octobre

POLITIQUEPortugal: le budget du gouvernement rejeté, élections en vuePortugal: le budget du gouvernement rejeté, élections en vue

HomicideBrésil: un Suisse de 59 ans abattu par ballesBrésil: un Suisse de 59 ans abattu par balles

Un Suisse abattu par balles au Brésil

Selon un média régional, un Suisse résidant dans la petite ville brésilienne de Goianesia a été tué la semaine dernière...

  27.10.2021 15:12

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 26 octobre

TensionsSoudan: le premier ministre renversé ramené chez luiSoudan: le premier ministre renversé ramené chez lui

Top