09.03.2016, 13:55

France: grèves dans les transports très suivies à la SNCF et à la RATP

chargement
Suite à la grève, seul un train sur trois circule en France en moyenne.

Seul un train sur trois circule en moyenne en France suite à l'appel à la grève des syndicats de la SNCF. Le mouvement se poursuit jusqu'à jeudi matin. Des liaisons ont été supprimées entre la Suisse et la France. Cette grève coïncide avec d'autres mouvements sociaux dans l'Hexagone.

Le trafic ferroviaire était très perturbé mercredi en France en raison d'une grève unitaire des syndicats de la SNCF pour défendre les conditions de travail des cheminots. Seul un train sur trois circulait en moyenne.

Le taux de participation à la grève s'établissait en matinée à 35,5% pour l'ensemble du personnel, a annoncé la direction de la SNCF. Le mouvement lancé jusqu'à jeudi 08h00 par la CGT, Unsa, SUD et CFDT perturbait fortement le trafic national, avec en moyenne une liaison sur trois assurée, selon la SNCF.

 

Concernant les liaisons avec la Suisse, trois allers-retours ont été supprimés pour la journée de mercredi entre Genève et Paris, un entre Lausanne et la Ville lumière et une liaison entre la capitale française et Bâle, indique la société Lyria sur son site internet. Un aller-retour Genève-Nice a aussi été biffé. Deux allers-retours entre Bâle et Bruxelles ont en outre été supprimés, selon le site internet des CFF.

Mobilisation contre la loi El Khomri

La mobilisation chez les conducteurs et contrôleurs, attendue très forte, n'a pas été communiquée. Lors de la dernière grève unitaire, le 13 juin 2013, contre la réforme ferroviaire, la SNCF avait comptabilisé 33,2% de salariés grévistes, avec environ 70% des personnels roulants.

Les inquiétudes suscitées par l'élaboration en cours des futures règles de travail communes au secteur ferroviaire (public-privé, fret-voyageurs) ont ressoudé les syndicats de la SNCF, qui appelaient également à débrayer pour des embauches et une augmentation générale des salaires.

Leur grève coïncide avec des débrayages à la RATP et une première mobilisation-test des opposants au projet El Khomri de réforme du code du travail, à Paris et en région.

Conséquence des grèves des transports, des bouchons sur les routes:

Etudiants dans la rue

Hasard du calendrier, jeunes et étudiants étaient dans la rue mercredi. La journée a commencé par le blocage de lycées parisiens et en province par des élèves inquiets de la perspective d'une "précarisation" de leur future carrière professionnelle. A Paris, un défilé mêlant salariés et étudiants était prévu en milieu de journée.

Le premier syndicat étudiant, l'Unef, et le syndicat lycéen FIDL ont décidé de se joindre à l'appel à manifester lancé par plusieurs syndicats contestataires comme la CGT, qui réclament le retrait pur et simple du texte.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MécontentsFrance: taxis, contrôleurs aériens et fonctionnaires en grève ce mardiFrance: taxis, contrôleurs aériens et fonctionnaires en grève ce mardi

Top