26.05.2016, 18:20

France: 16 interpellations lors des manifestations de Paris

chargement
Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont eu lieu dans la capitale française.

Manifestation Lors des manifestations contre le projet de loi Travail, 16 interpellations ont eu lieu. Des affrontements entre des manifestants et les forces de l'ordre ont également eu lieu.

Seize personnes ont été interpellées jeudi à Paris en marge des manifestations contre le projet de loi Travail, selon la police. Les rassemblements ont donné lieu par endroits à des affrontements avec les forces de l'ordre.

Des heurts ont éclaté notamment sur la place de la Nation, point d'arrivée du cortège dans l'Est parisien, où la police a fait usage de gaz lacrymogène. Des manifestants ont également brisé la vitrine d'un concessionnaire automobile du boulevard Diderot, non loin de là, et y ont inscrit des messages hostiles aux policiers.

Les devantures d'autres commerces, un abribus et une station de vélos Autolib ont aussi été dégradés. Le cortège parisien a rassemblé entre 18'000 et 19'000 personnes selon la police, 100'000 selon la CGT.

Lors de cette huitième journée de mobilisation organisée à l'appel de sept syndicats opposés au projet de loi de Myriam El Khomri, des débordements sont survenus dans d'autres villes, comme à Nantes ou à Bordeaux, où un poste de police a été pris pour cible.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FranceLoi Travail: grève votée dans les 19 centrales nucléaires, dit la CGTLoi Travail: grève votée dans les 19 centrales nucléaires, dit la CGT

franceLoi Travail: "Ni retrait, ni remise en cause de l'article 2", dixit VallsLoi Travail: "Ni retrait, ni remise en cause de l'article 2", dixit Valls

Top