17.08.2018, 12:33

Floride: une "marée rouge" décime la faune aquatique, état d’urgence décrété

chargement
Sur des kilomètres de plages, le même spectacle désolant.

environnement Les autorités ont décrété l’état d’urgence en Floride où une algue microscopique tue lamantins, tortues marines et poissons à un rythme affolant.

Depuis le début de ce mois d’août, plus de cent tonnes d’animaux marins ont été ramassées sur les plages de Sarasota, sur la côte ouest de la Floride, rapporte l'AFP. Une odeur de poissons en décomposition fait fuir les touristes. 

Et le phénomène s’étend bien au-delà. De Tampa à Naples, sur une distance de 320 kilomètres, les plages sont souillées par des cadavres d’animaux marins.

 

 

 

Toute cette faune aquatique est victime de la "marée rouge", "red tide" en anglais, provoquée par le Karenia brevis, un organisme unicellulaire microscopique surtout présent dans le Golfe du Mexique.

 

 

Un phénomène "naturel"

Le Karenia brevis, à l’origine de ce fléau qui frappe les côtes de Floride, est une algue microscopique que l’on retrouve naturellement dans ces eaux, mais en faible quantité. Or cette année, elle a proliféré à vitesse grand V. L’agriculture industrielle et un mauvais traitement des déchets pourraient expliquer la prolifération de cette algue toxique, selon des experts. 

 

 

Cet organisme a la particularité de relâcher une neurotoxine puissante pouvant se propager dans l’air, causant migraines, toux et crises d’asthme chez l’homme, détaille le site National Ocean Service. Dans l’eau, le Karenia brevis tue les poissons tandis que tortues ou lamantins risquent de mourir en respirant ses neurotoxines ou en mangeant des animaux ou algues infectés.

 

 

Etat d’urgence décrété

La "marée rouge", qui a débuté en octobre 2017 mais c'est largement accentuée ces dernières semaines, ne touche pas seulement la faune aquatique. L’économie locale est également touchée. Les revenus provenant de la pêche et du tourisme en haute saison sont amputés de millions de dollars. 

Le gouverneur de la Floride Rick Scott a décrété lundi l’état d’urgence dans sept comtés s’étendant de Tampa Bay jusqu’aux Everglades, précise The Washington Post. Il a promis un financement d’urgence de 1,5 million de dollars.

Les riverains touchés espèrent que des mesures vont être prises, comme la construction de lacs de retenue afin de traiter l’eau, ou une utilisation réduite d’engrais favorisant la prolifération d’algues nuisibles.

Mais la première urgence, c'est nettoyer les plages.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

AnimauxAustralie: 135 dauphins-pilotes meurent échoués dans la baie d'HamelinAustralie: 135 dauphins-pilotes meurent échoués dans la baie d'Hamelin

EnvironnementRéchauffement climatique: dans les lacs suisses, les algues bleues laissent place à des espèces toxiquesRéchauffement climatique: dans les lacs suisses, les algues bleues laissent place à des espèces toxiques

inquiétudeSurmortalité de poissons dans le Rhin due aux grosses chaleursSurmortalité de poissons dans le Rhin due aux grosses chaleurs

Top