08.06.2018, 00:01

Fin de règne pour Daniel Ortega

Premium
chargement
La ville de Masaya, la deuxième du Nicaragua, est notamment le théâtre de violences depuis près de deux mois.

AMÉRIQUE LATINE Le Nicaragua pleure ses morts, alors que le régime sandiniste réprime brutalement la contestation.

Chaque jour, le Centre nicaraguayen pour les droits humains se livre à un décompte macabre. Depuis le début des manifestations massives contre le régime du président Daniel Ortega, à la mi-avril, 129 personnes ont été tuées. La violence a repris de plus belle après qu’une tentative de dialogue national, arbitrée par la Conférence épiscopale du Nicaragua, a abouti à...

À lire aussi...

On résumeLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaineLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaine

live
EpidémieCoronavirus: salon de l'auto, carnaval de Bâle... les grandes manifestations suisses annuléesCoronavirus: salon de l'auto, carnaval de Bâle... les grandes manifestations suisses annulées

Moyen-OrientSyrie: Ankara riposte après la mort d’au moins 33 soldats turcsSyrie: Ankara riposte après la mort d’au moins 33 soldats turcs

CARAÏBESCiudad Nuclear, capitale  à l’abandon de l’atomique cubainCiudad Nuclear, capitale  à l’abandon de l’atomique cubain

CORONAVIRUSLa situation à un «point crucial»La situation à un «point crucial»

Top