25.09.2019, 07:27

Faillite de Thomas Cook: les rapatriements ont commencé

chargement
Quelques 600'000 vacanciers doivent être rapatriés, à la suite de la faillite de Thomas Cook.

Faillite Les rapatriements ont débuté: 14’700 touristes voyageant avec Thomas Cook ont été ramenés au Royaume-Uni lundi. La faillite touche 600’000 vacanciers dans le monde et continue de faire scandale, notamment à propos des salaires des dirigeants.

Les autorités britanniques rapatriaient des milliers de touristes affectés par la faillite de Thomas Cook, qui touche quelque 600’000 vacanciers aux quatre coins du monde. Au Royaume-Uni, la polémique enflait aussi sur les salaires faramineux des dirigeants du groupe.

L’Autorité britannique de l’Aviation civile (CAA) a annoncé mardi avoir ramené 14’700 personnes au Royaume-Uni lundi, soit 10% des ressortissants de la Couronne qui se trouvaient en vacances avec le voyagiste au moment de sa faillite lundi.

Quelque 64 vols ont permis à ces touristes éparpillés dans le monde, surtout dans les régions ensoleillées de Méditerranée, de rentrer à bon port. Mardi, la CAA prévoyait d’en ramener un peu plus. Elle utilise notamment des avions loués à d’autres compagnies aériennes, pour un coût total qui devrait tourner autour de 100 millions de livres.

 

 

«Nous voulons que les gens continuent de profiter de leurs vacances et donc nous les ramènerons au Royaume-Uni le jour de leur retour prévu ou juste après», explique Richard Moriarty, directeur général de la CAA.

Argent réclamé

A l’aéroport de Palma de Majorque, une des destinations phare de Thomas Cook, des centaines de personnes, familles, personnes âgées et jeunes gens, faisaient la queue avant d’embarquer dans des avions devant les ramener au Royaume-Uni. «Je m’attendais à pire franchement. Notre vol va être un peu plus tard que prévu aujourd’hui mais nous rentrons à la maison, c’est ce qui compte», souligne Alastair Ross, un étudiant de 27 ans.

En Belgique, l’association de défense des consommateurs Test-Achats était mardi «assaillie d’appels de clients inquiets» alors qu’environ 10’000 d’entre eux sont actuellement à l’étranger. Certains se sont plaints de se voir réclamer «parfois jusqu’à 3’000 euros» par des prestataires locaux pour poursuivre leur séjour, voire tout simplement quitter les lieux, a rapporté Test-Achats.

 

Remboursement prévu

La CAA reconnaît qu’il y a de «la confusion dans certains hôtels», alors que des gérants ont pu demander à des vacanciers de payer pour pouvoir rester.

C’est le cas à Cuba pour quelque 2000 touristes qui avaient effectué des réservations par l’intermédiaire de Thomas Cook et qui ont été priés par les hôtels où ils résidaient de régler leurs notes, selon des tweets échangés entre des proches des vacanciers et l’ambassadeur britannique à La Havane, Anthony Stoker.

La CAA a assuré qu’une majorité de clients en Grande-Bretagne – et ailleurs dans l’Union européenne – auront toutefois droit à un remboursement grâce aux garanties émanant d’une directive de Bruxelles.

L’objectif est d’assurer la continuité de l’activité de l’entité française et d’avancer rapidement sur une solution de reprise.
Thomas Cook France

Sort incertain

Le sort des quelque 22’000 employés du voyagiste était encore emprunt d’incertitudes: si une grande partie devraient perdre leur emploi – notamment les 9000 au Royaume-Uni – certaines filiales ou activités pourraient éventuellement être vendues ou préservées.

Thomas Cook France a annoncé mardi dans un communiqué qu’il allait demander son placement en redressement judiciaire: «l’objectif est d’assurer la continuité de l’activité de l’entité française et d’avancer rapidement sur une solution de reprise», plusieurs repreneurs potentiels s’étant manifestés.

En Belgique, 75 emplois vont être supprimés à cause du dépôt de bilan de deux filiales sur trois mais le réseau d’agences qui emploie 80% des quelque 600 employés du groupe dans le pays sera préservé. Environ 600 employés de Thomas Cook en Belgique attendaient mardi une annonce après un conseil d’entreprise extraordinaire, tandis qu’aux Pays-Bas, Thomas Cook et une filiale locale ont annulé toutes futures réservations.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TRANSPORTThomas Cook:  rapatriement géantThomas Cook:  rapatriement géant

PanadeFaillite de Thomas Cook: plusieurs Suisses aussi touchésFaillite de Thomas Cook: plusieurs Suisses aussi touchés

FailliteFaillite de Thomas Cook: près de 600’000 vacanciers doivent être rapatriésFaillite de Thomas Cook: près de 600’000 vacanciers doivent être rapatriés

bougeotteTourisme: 9 Suisses sur 10 voyagent au moins une fois par année, les agences en profitentTourisme: 9 Suisses sur 10 voyagent au moins une fois par année, les agences en profitent

Les Suisses aiment beaucoup voyager

L'impact de la question climatique n'a pas encore vraiment d'influence sur les habitudes des Suisses. Une étude montre...

  11.09.2019 15:34

VoyagesTourisme: le top 5 des destinations préférées des SuissesTourisme: le top 5 des destinations préférées des Suisses

Top