12.10.2019, 00:01

Face à Orban, le président français change de ton

Premium
chargement
Face à Orban, le président français change de ton
Par Nicolas Barotte

EUROPE Après avoir voulu mener la bataille des progressistes contre les populistes, durant la campagne des élections européennes, Emmanuel Macron tente de panser les plaies.

Sur le perron de l’Elysée, où il était reçu hier, Viktor Orban a cité le poète hongrois André Ady pour se dire ravi «d’être à Paris en automne». «Tous les écoliers hongrois connaissent», a-t-il précisé. Après cet étrange clin d’œil – dans le poème il est question des saisons, du temps qui passe et de l’ombre de la...

À lire aussi...


DÉFENSEL’Otan des divisionsL’Otan des divisions

L’Otan des divisions

Et le respect des anciens? Mal en point, l’Otan est une vieille dame de 70 ans, malmenée des deux côtés de...

  15.11.2019 00:01
Premium

ROYAUME-UNIBoris Johnson sur deux fronts électorauxBoris Johnson sur deux fronts électoraux

violenceEtats-Unis: fusillade dans une école de Santa Clarita, deux morts et plusieurs blessésEtats-Unis: fusillade dans une école de Santa Clarita, deux morts et plusieurs blessés

accidentAfrique du Sud: le Suisse blessé suite à une collision avec une girafe est décédéAfrique du Sud: le Suisse blessé suite à une collision avec une girafe est décédé

Top