22.03.2016, 22:42

Attentats de Bruxelles: les bombes se trouvaient dans les valises

chargement
1/66  

Explosions Mardi matin, plusieurs explosions ont éclaté dans la ville de Bruxelles, d'abord à l'aéroport international puis dans une station de métro. Le dernier bilan fait état de 34 morts et plus de 200 blessés. L'alerte antiterroriste a été relevée au niveau maximal. Le groupe Daech a revendiqué ces attaques. Retrouvez l'ensemble de notre direct ici.

Si vous avez des proches qui se trouvaient aujourd'hui dans la zone des explosions, vous pouvez appeler le numéro d'urgence mis en place par la Belgique (078/15.17.71) ou la Helpline du DFAE (+41 800 24-7-365 ou +41 58 465 33 33)

 

Si vous étiez sur place au moment des attentats, vous pouvez rassurer vos proches et contacts via le "safety Check" de Facebook. Il suffit de cliquer sur ce lien et de vous signaler "en sécurité".

 
22:42 Fin du direct.
 
22:00 Les assaillants de l'aéroport international de Bruxelles transportaient leurs bombes dans des valises posées sur des chariots a déclaré dans la soirée le maire de la commune où est implanté l'aéroport. "Ils sont venus en taxi avec des valises, leurs bombes étaient dans les valises. Ils ont mis leurs valises dans des chariots. Les deux premières bombes ont explosé", a affirmé le bourgmestre (maire) de Zaventem, Francis Vermeiren. "Le troisième a aussi mis sa valise sur un chariot mais il a dû paniquer, elle n'a pas explosé", a-t-il ajouté. La présence possible de trois assaillants a aussi été évoquée par le parquet fédéral belge, qui a précisé que le troisième, le seul qui aurait survécu, était "activement recherché".
 
20:48 Le Centre de gestion de crise annonce via Twitter que les élèves bruxellois pourront se rendre à l'école mercredi.

 

19:56 Le roi des Belges, Philippe, a estimé que le 22 mars "ne sera plus jamais une journée comme les autres" en Belgique après les attentats "lâches et odieux" qui ont ensanglanté Bruxelles. Le Premier ministre Charles Michel a quant à lui promis l'union pour "protéger nos libertés".

19:37 Les enquêteurs sont dans l'impossibilité d'établir pour l'heure un lien entre les attentats qui ont secoué Bruxelles mardi matin et ceux de Paris et Saint-Denis en novembre dernier, a déclaré le procureur fédéral belge, Frédéric Van Leeuw.

Il a précisé que les explosions à l'aéroport de Buxelles-Zaventem étaient "probablement" l'oeuvre de deux kamikazes et qu'un troisième homme était "activement recherché."

19:26 Selon la chaîne RTBF, des perquisitions ont eu lieu dans la commune de Schaerbeek, voisine de Bruxelles. Les enquêteurs ont découvert un engin explosif contenant entre autre des clous, des produits chimiques et un drapeau de l'État Islamique. L'information a été confirmée par le parquet fédéral.
 
18:30 La police belge a lancé un avis de recherche pour tenter de retrouver un suspect impliqué dans les attentats de mardi matin à l'aéroport Bruxelles-Zaventem et dans une station de métro de la capitale. Ils ont fait au moins 30 morts. La police a diffusé un portrait de l'individu, vêtu de blanc et portant un chapeau, que l'on voit poussant un chariot à bagages à l'aéroport, et elle a demandé au public de lui communiquer tout renseignement susceptible de la mettre sur une piste.
 
17:24 Une troisième bombe a été découverte à l'aéroport de Bruxelles. Elle a pu être détruite par des experts artificiers, a annoncé mardi le gouverneur de la province du Brabant flamand.
 
17:20 L'aéroport Bruxelles-Zaventem restera fermé mercredi, a annoncé à la presse son directeur, Arnaud Feist. Cet aéroport à été la cible de deux explosions qui ont fait dix morts mardi matin.
 
16:49 Plusieurs chaînes de télévision, dont RTL Info, diffusent une photo des suspects à l'origine de l'attaque menée à l'aéroport de Zaventem. L'image issue d'une caméra de vidéosurveillance, selon l'agence de presse Belga qui a obtenu "confirmation du parquet fédéral, montre trois hommes pousser des chariots à bagages. "C'est bien une photo des suspects et elle peut être utilisée", a indiqué le service de presse de la police fédérale. L'image avait d'abord fuité dans les médias. En raison de sa large diffusion, la police a reconnu qu'il s'agissait d'un élément matériel de l'enquête. "Le but n'était pas de la diffuser de cette façon-là, elle devait servir en interne", a-t-on précisé de même source.
 
16:31 L'organisation djihadisteEtat islamique (EI) a revendiqué les attentats de mardi matin à l'aéroport Bruxelles-Zaventem et dans une station de métro de la capitale belge. Cette information provient d'une agence de presse affiliée à l'EI"Des combattants de l'Etat islamique ont perpétré une série d'attentats, avec des ceintures d'explosifs et des bombes, mardi, visant un aéroport et une station de métro du centre de la capitale belge Bruxelles", écrit cette agence.
 
16:21 Le président américain Barack Obama "condamne des attaques révoltantes" depuis Cuba où il est en visite officielle.
President Obama speaks on Brussels attacks

WATCH: President Obama condemned the terror attacks in Brussels calling them “outrageous attacks against innocent people.” http://nydn.us/1pZYT4C

Posté par New York Daily News sur mardi 22 mars 2016

 

15:50 Le gouvernement fédéral décrète trois jours de deuil national, a annoncé le ministre de l'Intérieur Jan Jambon.

15:35 Le bâtiment du Berlaymont, siège de la Commission européenne, était en train d'être évacué vers 15h00, selon les dires de la police relayés par l'agence Belga. La Commission européenne, située au rond-point Schuman, avait appelé ce matin ses employés à rester chez eux ou dans leurs bureaux, à la suite d'explosions survenues à l'aéroport de Zaventem, ainsi que dans la station de métro Maelbeek, située à proximité des institutions européennes.

15:29 Le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump a fait part de sa vive émotion sur Twitter. "Vous souvenez-vous combien Bruxelles était un endroit beau et sûr? Ce n'est plus le cas, c'est un monde différent! Les États-Unis doivent être vigilants et intelligents."

 

14:49  La sécurité a été renforcée autour des deux Centrales nucléaires de Belgique. Le personnel non nécessaire à leur exploitation a été évacué après les attentats survenus mardi matin à Bruxelles, selon des sources officielles.

"Les sites nucléaires de Belgique, qui étaient déjà en vigilance accrue, font l'objet de mesures complémentaires. On renforce la vigilance accrue déjà de mise depuis fin 2015", après les attentats de Paris, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'AFCN, Sébastien Berg.

14:40 Selon la police, une alerte à la bombe a été lancée à l'hôpital Saint-Pierre

 

 

14:18 Devant le Bourse de Bruxelles, des passants se sont munis de craies de couleur pour marquer leur solidarité sur le sol de bitume.

 

 

 

14:15 Une ceinture d'explosifs intacte a été retrouvée à l'aéroport de Bruxelles, rapporte la chaîne de télévision VTM. La police belge y a par ailleurs retrouvé un fusil d'assaut kalachnikov près du corps d'un assaillant.

14:11  Les autorités craignent qu'il y "ait encore des personnes dans la nature", a indiqué mardi le ministre belge des Affaires étrangères.

Le parquet a "instamment" demandé "à la presse de s'abstenir de communiquer des informations relatives à l'enquête judiciaire en cours afin de ne pas nuire à l'enquête", alors que plusieurs médias faisaient état de perquisitions en cours.

 

 

14:05 Selon la reporter de la RTBF, les démineurs ont fait exploser un colis suspect au sein de l'aéroport international.

13:53 Selon la RTBFle bilan des attentats s'élèverait à 34 morts, 13 à l'aéroport et 20 dans les stations de métro.

13:33 Comme un pied de nez aux auteurs des attentats, les internautes répondent à la violence par l'humour

 

 

 

Message aux terroristes. #Bruxelles

Une photo publiée par Dealer de Musique (@dealerdemusique) le

 

13:44 Les habitants et hôtels de Bruxelles se sont mobilisés sur les réseaux sociaux avec le hastag #portesouvertes. Comme lors des attentats de Paris, les personnes qui le désirent s'annoncent spontanément pour accueillir quiconque ne se trouve pas en sécurité.

 

 

 

Des français proposent également leur foyer pour les belges qui ne peuvent pas rentrer chez eux.

 

 

 

13:17 Les autorités ont demandé l'évacuation de l'Université Libre de Bruxelles (ULB), selon la RTBF

 

13:08  Selon des sources judiciaires contactées par la RTBF, des perquisitions sont en cours en région bruxelloise. Des personnes suspectées d'être liées aux attentats sont activement recherchées, y compris par des patrouilles de police en rue.

13:06 Une rescapée de peu témoigne à la RTBF: "J’étais au téléphone et je m’aperçois que j’ai oublié mes clés. Je sors du métro et au moment où je quitte la station j’entends une explosions et toutes les vitres ont explosé. Des gens couraient partout. Il y avait une dame allongée par terre et qui était blessée. Je veux rester ici pour savoir, je suis choquée. J’ai été sauvée parce que j’avais oublié mes clés."

13:01 Selon le média 20 minutes, une classe du collège St-Michel était dans un métro bruxellois au moment des attentats. Ils sont tous sains et saufs. «Ils ont fait un peu la fête hier et ils accusaient un léger retard ce matin en arrivant dans le métro, témoigne un proche.

 

12:54  La Tour Eiffel sera illuminée mardi soir aux couleurs de la Belgique, en hommage "aux victimes, à leurs proches et à l'ensemble du peuple belge", a annoncé la maire de Paris, Anne Hidalgo.

12:38  Le président français François Hollande fait une déclaration en direct

 


 

12:35 Un nouveau bilan ferait état d'au moins 28 morts; 15 dans le métro et 13 à l'aéroport selon la RTBF. 

12:27  Le président français François Hollande a estimé dans un communiqué qu'"à travers les attentats de Bruxelles, c'est toute l'Europe qui est frappée". Elle doit prendre "les dispositions indispensables face à la gravité de la menace", a-t-il ajouté.

M. Hollande a souligné que "la France qui a été elle-même attaquée en janvier et novembre dernier y prend toute sa part". Peu avant, son gouvernement avait appelé à un renforcement de la lutte antiterroriste en Europe.

12:19  La surveillance a été "renforcée" et des "mesures de sécurité supplémentaires" ont été prises dans les centrales nucléaires de Belgique, a indiqué l'agence de presse belge Belga.

"Les véhicules sont contrôlés, la police et l'armée sont sur place", a précisé Belga. La Belgique compte deux centrales nucléaires équipées de sept réacteurs.

12:17 de nombreux témoignages ont été recueillis par les chaînes d'information en continu.

 

 

12:13 Un centre de crise a été ouvert dans un gymnase près de l'aéroport de Zaventem

 

12:11 Un appel aux dons de sang ont été lancés par certains hôpitaux

 

 

12:10 Le Premier ministre belge Charles Michel a dénoncé mardi les "attentats aveugles violents et lâches" qui ont frappé la capitale. "Nous redoutions un attentat et c'est arrivé" a-t-il rajouté en exhortant la population au calme et à la solidarité.

12:08

L'hommage du dessinateur Plantu dans "Le Monde"

 

 

Par ailleurs, les internautes et les officiels affichent leur solidarité envers le peuple belge.

 

 

12:00

À l'heure du déjeuner, pas de sortie pour les élèves des écoles.

 

 

11:59

Johann Schneider-Ammann a condamné les attentats et réaffirmé son soutien à la Belgique.

 

 

11:57

Vidéo de l'évacuation des passagers à bord des métros bruxellois

 

11:43 Manuel Valls a également pris la parole: "Nous sommes en guerre", a-t-il affirmé.

 

 

11:39 

Une dizaine de vols d'Easyjet et de Brussels Airlines entre Genève et la capitale belge ont été annulés mercredi à l'aéroport de Cointrin. Près de 500 passagers étaient concernés, a expliqué un porte-parole à l'ats. Deux appareils ont pu atterrir à Bruxelles avant que les explosions se produisent

A Zurich-Kloten, le trafic aérien se déroulait normalement en matinée, a déclaré une porte-parole à l'ats. La police est de toute manière présente et le dispositif de sécurité fait l'objet d'adaptations continues. Pour l'heure, les voyageurs et visiteurs n'étaient soumis à aucune contrainte supplémentaire.

La compagnie Swiss, qui assure trois liaisons Zurich-Bruxelles quotidiennes, a fait atterrir son avion parti le matin en Allemagne, à Düsseldorf. Le sort des autres vols est en discussion et dépend des décisions prises à Bruxelles, selon la porte-parole. Swiss était en réunion de crise mercredi matin.

11:36 Selon l'agence Belga, une nouvelle explosion aurait eu lieu dans le quartier de la rue de la Loi. Elle était apparemment contrôlée par les démineurs.

 

 

 

11:32 Facebook a activé son "safety check" qui consiste à cliquer sur un lien pour assurer que l'on est en sécurité.

 

 

11:26

Le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) n'avait pas en fin de matinée d'informations sur d'éventuelles victimes suisses dans les attentats de Bruxelles. Une cellule de crise a été mise en place à Berne par les services de Didier Burkhalter.

"Nous sommes en étroite collaboration avec l'ambassade suisse à Bruxelles et les services consulaires à La Haye pour coordonner" la crise, a indiqué à l'ats Jean-Marc Crevoisier, soulignant que c'était une procédure normale en cas de pareil événement.

Le DFAE était aussi en train de préparer les nouvelles consignes de sécurité pour les voyageurs sur son site, selon le porte-parole.

De son côté, le Service de renseignement de la Confédération (SRC) affirme que "les attentats qui se sont déroulés à Bruxelles confirment l'évaluation faite au début du mois de novembre 2015 par SRC". "S'il n'est pas exclu que de tels attentats aient lieu en Suisse, il n'y a à ce jour aucun indice de menace directe contre la Suisse et ses intérêts", a dit à l'ats Cathy Maret, porte-parole du SRC.

"Le SRC procède à une évaluation constante de la situation à la lumière des attentats de Bruxelles", précise-t-elle en ajoutant "que le niveau de la menace terroriste en Suisse reste toutefois élevé".

11:25

Le ministre de l'Intérieur français annonce le déploiement de 1'600 policiers supplémentaires sur le territoire. Ces renforts seront déployés en différents points du territoire pour les contrôles aux frontières et dans les infrastructures de transports aériens, maritimes et ferroviaires. Les préfets ont reçu instruction de renforcer la sécurité dans les gares, les transports en commun, les aéroports et les ports.

 

 

11:11 

Le procureur de Belgique a confirmé que les explosions meurtrières à Bruxelles sont des attentats-suicide. Les attaques ont fait au moins 21 morts, selon le dernier bilan provisoire des pompiers de la capitale belge.

 Il y a "11 morts" à l'aéroport de Zaventem et également "une dizaine" à la station Maalbeek dans le quartier européen "où il y a eu une très grosse explosion dans le métro", a déclaré le porte-parole des pompiers. "La plupart des blessés ont déjà été évacués, la situation est assez chaotique".

10:53

Selon un officier de police, des personnes ont trouvé la mort et d'autres ont été blessées dans l'explosion à la station Maalbeek. Les premiers secours sont sur place depuis une heure.

"Il y a des blessés. Il y a des morts. Je ne sais pas combien", a dit le policier, qui escortait une femme dans le périmètre de sécurité. Le parquet de Bruxelles a confirmé qu'il y avait eu une explosion à la station Maalbeek.

Vers 9h30 une quinzaine de personnes blessées recevaient des premiers secours à l'extérieur de la station, d'où s'échappait un nuage de poussière et une odeur de brûlé, selon un journaliste de l'AFP.

10:45 Les enfants de bruxelles sont confinés dans les écoles en attendant le retour au calme.

 

 

Des photographies de témoins continuent à affluer sur les réseaux sociaux.

 

 

10:43  Depuis les explosions, les réseaux de communication téléphoniques sont saturés. Le ministre des Télécommunications Alexander De Croo (Open Vld) recommande à la population d'utiliser Internet et les réseaux sociaux pour communiquer, relaie la RTBF.

 

10:40 Deuxième résumé de la situation:

Après les deux explosions survenues à l'aéroport de Zaventem, des explosions se sont également produites dans les stations de métro de Schuman et Maelbeek, cette dernière se situant dans le quartier européen, selon plusieurs sources. La Commission européenne a appelé ses employés à rester chez eux ou dans leurs bureaux.

Aucun bus et tramway ne circulaient à Bruxelles où les grandes gares ont aussi été fermées après les explosions à l'aéroport et dans le métro. Les habitants de la capitale ont été invités à ne plus se déplacer.

Par ailleurs, les mesures de sécurité sont en cours de renforcement à l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle ainsi que dans les gares et les transports communs de Paris. Les mesures de sécurité ont également été renforcées à l'aéroport de Francfort et de Gatwick. Les Pays-Bas ont pour leur part aussi augmenté la sécurité dans les aéroports et les contrôles à la frontière.

 

10:31 Un bilan du parquet belge fait état d'au moins 13 morts et 35 blessés.

10:19 Des numéros d'urgence ont été mis en place pour les personnes ayant des proches qui se trouvaient dans la zone des explosions ( 02 506 47 11 et 02 753 73 00)

 

 

10:13  BFMTV a publié une vidéo des passagers de l'aéroport international évacués sur le tarmac.

 

 

10:09  À Paris, la Gare du Nord a été bouclée. Des démineurs seraient sur place selon un journaliste du "Petit Journal" de Canal +

 

 

Les aéroports ont par ailleurs été mis en état d'alerte.

 

 

10:08 Tous les transports publics bruxellois sont paralysés.

 

 

10:07 France 24 évoque trois déflagrations en tout

 

 

10:01  Le président de la Confédération réagit aux Attentats de Bruxelles sur les réseaux sociaux.

 

 

09:59 Différents aéroports renforcent leurs mesures de sécurité, comme celui de Francfort en Allemagne

 

 

09:56  Selon RTL, Certains témoins évoquent de possibles explosions dans d'autres stations de métro. Ce tweet a été posté depuis la station Schuman.

 

 

Ce média émet la possibilité de colis piégés comme source des explosions.

 

 

09:50  L'Elysée se réunit en urgence dans 10 minutes.

 

 

09:43 

 

 

09:41  Les explosions à Bruxelles ont fait dix morts et 30 blessés, selon des sources hospitalières citées par la RTBF. Outre l'aéroport de Bruxelles, deux stations du métro bruxellois ont été touchées par des déflagrations. L'aéroport et le métro ont été fermés.

09:40 Selon France 24, toutes les stations de métro ont été fermées suite à l'explosion dans celle de Maelbeek

 

09:35 

Le Premier ministre belge "La priorité absolue va aux victimes"

 

 

09:30

Au moins une autre explosion aurait eu lieu dans une station de métro bruxelloise. Un journaliste de la RTBF indique que une ou plusieurs stations de métro à proximité des institutions européennes auraient été ciblée.

 

 

09:23 Résumé de la situation

"Il y a d'abord eu une petite explosion puis une plus grande, au niveau de l'enregistrement", a raconté Teresa Küchler, une journaliste du quotidien suédois Svenska Dagbladet, sur le site internet du journal. "Tout le bâtiment a tremblé, il y a de la fumée partout et des gens se sont retrouvés à terre dans le terminal. Ils n'avaient pas l'air blessés, mais plutôt s'être probablement jetés au sol. Il est tombé des débris du toit".

Les images diffusées par des témoins sur Twitter montraient la façade de l'aéroport dévastée et des pans de toit du hall des départs effondrés. Des images de blessés en sang apparaissent aussi, alors que des vidéos de passants montraient les mouvements de foule fuyant le hall principal.

Des tirs auraient d'abord été entendus dans la hall des départs de Brussels Airport, avant qu'une personne ne crie quelque chose en arabe et que deux explosions retentissent, indiquent plusieurs témoins sur place.

Un "plan catastrophe" a été déclenché par les autorités locales. Le niveau de la menace a été relevé à 4 pour l'ensemble du pays, a annoncé mardi un porte-parole du ministre de l'Intérieur Jan Jambon. Les services de secours sont sur place. De nombreuses ambulances se sont rendues sur les lieux.

09:10  Les membres du personnel de l'aéroport, choqués, se sont rassemblés à l'extérieur.

 

 

09:04 Un premier bilan fait état d'au moins un mort et plusieurs blessés, selon la police fédérale citée par l'agence Belga.

 

 

La Croix-Rouge belge annonce être sur les lieux

 

 

08:54 Selon le média belge DH, il y aurait 11 morts et 25 blessés

 

 

08:42 Le plan catastrophe a été déclenché, a indiqué le président de la région bruxelloise Rudi Vervoort qui a confirmé l'explosion sans donner d'informations sur l'origine de l'explosion ou sur d'éventuels blessés.

 

 

 

08:32 Au moins une explosion a eu lieu ce matin dans l'aéroport de Zaventem à Bruxelles (Belgique). Selon la RTBF, un témoin aurait vu plusieurs blessés dans le hall des départs face à l'hôtel Sheraton. L'origine des faits reste inconnue. L'aéroport a été évacué et tous les vols sont suspendus.

 

 

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

terrorismeLa Suisse touchée par les attentats à Bruxelles: vols annulés, pas d'info sur d'éventuelles victimes suissesLa Suisse touchée par les attentats à Bruxelles: vols annulés, pas d'info sur d'éventuelles victimes suisses

belgiqueAttentats à Bruxelles: des élèves fribourgeois étaient dans le métro au moment de l'explosionAttentats à Bruxelles: des élèves fribourgeois étaient dans le métro au moment de l'explosion

Attentats de BruxellesTémoignage d'une Bruxelloise qui travaille à proximité de la station MaelbeekTémoignage d'une Bruxelloise qui travaille à proximité de la station Maelbeek

Top