Evo Morales, agitateur épris de stabilité

chargement

BOLIVIE Pour la première fois depuis son élection en 2005, le président n’était pas assuré de l’emporter, lors des élections d’hier.

 21.10.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Le président Evo Morales a également voté, hier, en Bolivie.

Parfois accompagné d’une Bolivienne indigène en tenue traditionnelle, Evo Morales promet à ses compatriotes un «Futur sûr» tracé d’un bleu éclatant, signature du parti MAS (Mouvement vers le socialisme). «Evo es pueblo» (Evo, c’est le peuple), affirment les affiches de campagne du président bolivien sortant, qui postulait, hier, à sa quatrième présidentielle de suite. Et ce, alors que la...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 12 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du 12 mai

conflitProche-Orient: plus de 70 morts dans les affrontements entre Israël et le HamasProche-Orient: plus de 70 morts dans les affrontements entre Israël et le Hamas

ConflitProche-Orient: pluie de roquettes sur Tel-Aviv, frappes musclées d’Israël sur GazaProche-Orient: pluie de roquettes sur Tel-Aviv, frappes musclées d’Israël sur Gaza

PandémieItalie: sur île de Procida, on mise sur le "Covid-free" pour attirer les touristesItalie: sur île de Procida, on mise sur le "Covid-free" pour attirer les touristes

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 11 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 11 mai

Top