09.11.2018, 22:49

États-Unis: un violent incendie de forêt fait au moins cinq morts en Californie

chargement
L’incendie, baptisé «Camp Fire», s’est déclaré jeudi en début de journée et s’est rapidement propagé.

États-Unis L’incendie, baptisé «Camp Fire», s’est déclaré jeudi en début de journée et s’est rapidement propagé, tuant au moins cinq personnes. Il a parcouru plus de 3230 hectares, plusieurs communes ont été évacuées, dont la ville de Paradise. Le feu continue à avancer, poussé par les vents.

Cinq personnes au moins sont mortes dans un violent incendie qui faisait rage vendredi dans le nord de la Californie. Plus au Sud, la célèbre station balnéaire de Malibu était menacée par un autre foyer qui se propageait rapidement.

Les hommes du shérif du comté de Butte ont découvert les cinq victimes jeudi dans la ville de Paradise, au nord de la capitale Sacramento, dont les 26’000 habitants avaient tous reçu l’ordre d’évacuer.

«Les premières constatations indiquent que les victimes étaient dans leurs véhicules» et ont été piégées par les flammes, précisent les services du shérif dans un communiqué.

 

 

Feu pas circonscrit

Les enquêteurs continuaient vendredi à chercher d’autres victimes éventuelles de l’incendie baptisé «Camp Fire». Mais leur travail est rendu particulièrement difficile par les conditions sur place, le feu étant loin d’être circonscrit.

«Nous savons qu’il y a eu des blessés et nous savons qu’il y a eu des morts et nous sommes encore en train d’essayer d’en savoir plus», avait déclaré un peu plus tôt Mark Ghilarducci, du bureau des services d’urgence du gouverneur de Californie.

Petite ville assez isolée, Paradise a été partiellement détruite par l’incendie, qui s’est déclaré jeudi matin. Alimenté par des vents violents, le sinistre s’est propagé à grande vitesse. Il a ravagé plus de 280 km2, selon le département des pompiers de Californie, Cal Fire.

L’état d’urgence a été décrété dans le comté de Butte et des ordres d’évacuation ont été émis pour plusieurs villes voisines.

 

 

Malibu en état d’alerte

À près de 600 km plus au sud, près de Los Angeles, la ville de Malibu était en état d’alerte en raison d’un violent incendie qui avait démarré la veille à une vingtaine de kilomètres au nord.

Quelque 75’000 habitants sont soumis à des ordres d’évacuation face à la menace du «Woolsey Fire», qui a déjà consumé une trentaine de kilomètres carrés de terrain.

 

 

Une partie de la ville de 12’000 habitants est sans électricité et les télévisions locales montraient vendredi de longues files de voitures qui quittaient la ville par la route côtière, l’unique voie de sortie vers Los Angeles.

L’incendie s’était déclaré près de la ville de Thousand Oaks, où un ancien soldat a ouvert le feu mercredi soir dans un bar, tuant douze personnes avant de se suicider.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SinistrePortugal: l'incendie qui menace la zone de Sintra, près de Lisbonne, est maîtriséPortugal: l'incendie qui menace la zone de Sintra, près de Lisbonne, est maîtrisé

feuAustralie: un énorme incendie de forêt fait rage près de SydneyAustralie: un énorme incendie de forêt fait rage près de Sydney

Top