08.11.2018, 08:17

Etats-Unis: un nombre record de femmes entrent au Congrès pour les prochaines législatives

chargement
Même avec une centaine d'élues à la Chambre, la proportion de femmes au Congrès ne dépassera pas 25%.

Législatives Une centaine d’Américaines majoritairement démocrates et de fortes personnalités entrent au Congrès. Les dernières projections de mercredi montrent que la nouvelle Chambre des représentants comptera en janvier au moins 100 femmes.

Il n’y a pas eu de vague «bleue» démocrate, mais la vague «rose» est incontestable: deux ans après la défaite à la présidentielle américaine d’Hillary Clinton, les élections législatives de mi-mandat de mardi ont propulsé au Congrès un nombre record de femmes, souvent de fortes personnalités. Elles pourraient bousculer le statu quo.

Ayanna Pressley, première femme noire élue au Congrès pour l’Etat du Massachusetts. Keystone

 

Les résultats ne sont pas encore définitifs, mais les dernières projections mercredi du Centre pour les femmes américaines en politique (CAWP) montrent que la nouvelle Chambre des représentants comptera en janvier au moins 100 femmes. C’est 15 de plus que le précédent record de 85. Et 23 pour le Sénat, soit au même niveau que le précédent record.

Ilhan Omar, Minnesota. Keystone

 

Vingt mois après la grande «Marche des femmes» qui a vu plusieurs millions d’entre elles manifester avec des bonnets roses contre Donald Trump, et un an après la naissance d’un mouvement #MeToo animé par les adversaires du président, cette vague féminine concerne quasi exclusivement le camp démocrate.

 

Sharice Davids, avocate ouvertement homosexuelle du Kansas. Keystone

 

Record de gouverneures pas battu

Près du tiers des élues à la Chambre sont nouvelles en politique. Et beaucoup d’entre elles sont issues de minorités ethniques (40 selon le dernier décompte du CAWP), religieuses ou sexuelles, dont l’élection constitue souvent une première pour leur communauté.

 

Deb Haaland, premières Amérindiennes élues au Congrès, Nouveau-Mexique. Keystone

 

Parmi elles, Ayanna Pressley, première femme noire élue au Congrès pour l’Etat du Massachusetts; Ilhan Omar, du Minnesota, et Rashida Tlaid, du Michigan, premières femmes musulmanes au Congrès; Sharice Davids, avocate ouvertement homosexuelle du Kansas, et Deb Haaland, du Nouveau-Mexique, premières Amérindiennes élues au Congrès; ou encore Alexandria Ocasio Cortez, New-Yorkaise d’origine hispanique qui devient à 29 ans la benjamine du Congrès, de quelques mois plus jeune qu’Abby Finkenauer, première femme élue au Congrès pour l’Iowa.

 

New-Yorkaise d’origine hispanique qui devient à 29 ans la benjamine du Congrès. Keystone

Si le record de femmes gouverneures n’a pas été battu, trois Etats – Iowa, Dakota du Sud et Maine – ont élu des femmes pour la première fois, ainsi que le petit territoire de Guam.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
Etats-UnisElections de mi-mandat aux Etats-Unis: les Américains élisent un Congrès divisé, Trump crie victoireElections de mi-mandat aux Etats-Unis: les Américains élisent un Congrès divisé, Trump crie victoire

Deux musulmanes au Congrès

Deux femmes musulmanes devraient être élues au Congrès des Etats-Unis lors des élections législatives de mi-mandat du...

    02.11.2018 00:01
Premium

ElectionsEtats-Unis: un négationniste en lice pour un siège au Congrès à WashingtonEtats-Unis: un négationniste en lice pour un siège au Congrès à Washington

Top