03.10.2018, 06:49

Etats-Unis: Trump se moque de l’accusatrice de son candidat à la cour suprême

chargement
"C'est une époque vraiment terrifiante pour les jeunes hommes en Amérique. Vous pouvez être coupable de quelque chose dont vous n'êtes pas coupable", avait lancé Donald Trump.

Moquerie En meeting au Mississippi, le président des États-Unis Donald Trump s’est moqué en imitant le témoignage de l’accusatrice de Brett Kavanaugh, son candidat à la Cour suprême.

Le président américain Donald Trump s’est ouvertement moqué mardi soir de la femme qui accuse son candidat à la cour suprême d’agression sexuelle. Il a ironisé sur le manque de précision de son témoignage.

«J’avais bu une bière. J’avais bu une bière», a-t-il lancé lors d’une réunion de campagne dans le Mississippi, faisant mine d’imiter l’accusatrice, qui a témoigné la semaine dernière devant le Sénat sur des faits remontant au début des années 1980.

«Comment êtes-vous rentrée chez vous? Je ne m’en souviens pas. Comment vous êtes-vous rendue sur place? Je ne m’en souviens pas. Il y a combien d’années? Je ne sais pas, je ne sais pas, je ne sais pas», a-t-il lancé.

Sûre à 100%

«Dans quel quartier cela s’est-il passé? Je ne sais pas. Où est la maison? Je ne sais pas. Au premier étage, au rez-de-chaussée, où? Je ne sais pas. Mais j’avais bu une bière; c’est la seule chose dont je me souviens», a-t-il poursuivi.

«Et la vie d’un homme est en lambeaux. La vie d’un homme a été brisée», a insisté le président américain, qui avait jusqu’ici pris soin de ne pas s’en prendre directement à l’accusatrice.

Qualifiant le juge Kavanaugh d’«être humain parfait», le 45e locataire de la Maison-Blanche a longuement dénoncé l’attitude des élus démocrates, qu’il accuse d’obstruction.

 

 

L'avocat de l'accusatrice a immédiatement dénoncé sur Twitter une attaque "cruelle et ignoble" contre sa cliente. "Est-il étonnant qu'elle était terrifiée à l'idée de parler, et que d'autres victimes d'abus sexuels le soient également?", a-t-il poursuivi.

Lors d'un témoignage poignant jeudi devant la commission judiciaire du Sénat, une universitaire de 51 ans s'est déclarée sûre "à 100%" d'avoir été agressée dans sa jeunesse par Brett Kavanaugh.

Devant les sénateurs et des dizaines de millions d'Américains qui suivaient l'audience en direct à la télévision, elle a remonté le temps pour décrire cette soirée de l'été 1982, qui, a-t-elle dit, a "radicalement" changé sa vie. Devant les mêmes élus, Brett Kavanaugh a lui contesté vigoureusement les faits.

Un peu plus tôt dans la journée de mardi, M. Trump avait estimé que les hommes se trouvaient désormais dans une situation très délicate aux Etats-Unis. "C'est une époque vraiment terrifiante pour les jeunes hommes en Amérique. Vous pouvez être coupable de quelque chose dont vous n'êtes pas coupable", avait-il lancé.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Péninsule CoréenneEtats-Unis: Trump affirme avoir sauvé son pays d'une guerre avec la Corée du NordEtats-Unis: Trump affirme avoir sauvé son pays d'une guerre avec la Corée du Nord

Assemblée généraleNations unies: Trump fait rire l'ONU en vantant le meilleur bilan de l'HistoireNations unies: Trump fait rire l'ONU en vantant le meilleur bilan de l'Histoire

Trump fait rire l'ONU

Trump a déclenché les moqueries de l'Assemblée générale de l'ONU ce mardi en vantant ses succès économiques et...

  25.09.2018 19:13  Donald Trump

ConfidencesEtats-Unis: l’ex-maîtresse présumée de Trump livre des détails intimesEtats-Unis: l’ex-maîtresse présumée de Trump livre des détails intimes

JusticeEtats-Unis: Manafort, ex-directeur de campagne de Donald Trump, plaide coupable de deux chefs d'accusationEtats-Unis: Manafort, ex-directeur de campagne de Donald Trump, plaide coupable de deux chefs d'accusation

ForumPoint de vue de Rémy Cosandey: «Trump, fossoyeur de la planète»Point de vue de Rémy Cosandey: «Trump, fossoyeur de la planète»

Top