Etats-Unis: Trump raille "Fire and Fury", le livre qui met en doute sa capacité à gouverner

chargement

Politique Donald Trump s'est à nouveau moqué de "Fire and Fury", le livre fraîchement édité qui met en doute sa capacité à gouverner. Il qualifie de "bidon" l'ouvrage de Michael Wolff.

 07.01.2018, 17:35
Le débat sur la personnalité du 45e président des Etats-Unis a été relancé par la publication vendredi de cet ouvrage "Fire and Fury: Inside the Trump White House" ("Le feu et la colère, dans la Maison Blanche de Trump").

Donald Trump a de nouveau raillé dimanche le livre polémique du journaliste Michael Wolff qui met en doute sa capacité à gouverner. Le président américain l'a qualifié de "livre bidon".

"Je dois supporter un livre bidon écrit par un auteur complètement discrédité", a tweeté le président américain dans la matinée après s'être qualifié, la veille, de "génie très stable". Des membres de la Maison Blanche ont aussi défendu dans les émissions politiques de dimanche matin la capacité de Donald Trump à diriger le pays.

"Le président est un génie politique qui a gagné contre 17 personnes incroyablement talentueuses (lors des primaires républicaines, ndlr), qui a renversé la dynastie Bush, qui a renversé les Clinton", a affirmé sur CNN le conseiller à la Maison Blanche Stephen Miller.

 

 

"Le livre est considéré comme un travail de fiction très mal écrit", a ajouté M. Miller, qualifiant Michael Wolff d'"auteur pourri d'un livre pourri".

Le débat sur la personnalité du 45e président des Etats-Unis a été relancé par la publication vendredi de cet ouvrage "Fire and Fury: Inside the Trump White House" ("Le feu et la colère, dans la Maison Blanche de Trump"). L'auteur y dresse un portait au vitriol de l'ancien magnat de l'immobilier, affirmant notamment que tout son entourage doute de sa capacité à gouverner. Il pointe notamment son incapacité à se concentrer, ses pertes de mémoire et sa préférence pour la télévision comme source principale d'information.

Piètre conseiller

L'ouvrage de Michael Wolff se moque aussi du conseiller politique Stephen Miller qui a notamment été chargé de préparer le décret présidentiel sur l'interdiction d'entrée sur le territoire américain de ressortissants de plusieurs pays, en majorité musulmans. Ce décret a dû être amendé deux fois après avoir été contesté devant la justice.

 

 

M. Miller y est dépeint comme un auteur de discours "incapable de construire des phrases", un conseiller politique "qui connaissait peu la politique" ou un spécialiste de la communication "qui braquait tout le monde".

Sur Fox News, le directeur de la CIA, Mike Pompeo, a assuré pour sa part que "le président est impliqué, il comprend la complexité, pose des questions difficiles à nos équipes de la CIA". Donald Trump, un "fervent consommateur" des compte-rendus de l'agence, est "tout à fait apte" à la fonction présidentielle, a dit le patron de la CIA.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Péninsule coréennePéninsule coréenne: Donald Trump se dit prêt à téléphoner à Kim Jong-UnPéninsule coréenne: Donald Trump se dit prêt à téléphoner à Kim Jong-Un

JusticeEtats-Unis: Donald Trump accuse son ex-conseiller Steve Bannon de diffamationEtats-Unis: Donald Trump accuse son ex-conseiller Steve Bannon de diffamation

Etats-UnisEtats-Unis: Donald Trump accuse son ex-conseiller Steve Bannon d'avoir "perdu la raison"Etats-Unis: Donald Trump accuse son ex-conseiller Steve Bannon d'avoir "perdu la raison"

Top