16.06.2020, 07:56

Etats-Unis: reprise des exécutions fédérales le 13 juillet

chargement
Au cours des 45 dernières années aux Etats-Unis, seules trois personnes ont été exécutées au niveau fédéral.

Peine de mort Après près de 17 ans d’interruption, les Etats-Unis ont décidé de reprendre les exécutions fédérales à partir du 13 juillet. Des dates ont d’ores et déjà été fixées pour quatre condamnés à la peine capitale.

Les exécutions fédérales reprendront le 13 juillet aux Etats-Unis après 17 ans d’interruption, a indiqué lundi soir le ministre de la justice Bill Barr. Il avait annoncé il y a près d’un an son intention de renouer avec les exécutions de personnes condamnées à la peine capitale par des tribunaux fédéraux.

Cinq injections létales avaient été programmées pour décembre 2019 et janvier 2020 dans le pénitencier de Terre-Haute, en Indiana. A la dernière minute, la justice avait accordé un répit aux condamnés dont les avocats avaient émis des doutes sur la légalité du protocole retenu pour les faire mourir.

Nous le devons aux victimes de leurs crimes horribles.
Bill Barr, ministre de la justice.

Une cour d’appel a finalement validé l’usage de pentobarbital. Le ministre a dans la foulée ordonné de fixer de nouvelles dates pour quatre condamnés. «Nous le devons aux victimes de leurs crimes horribles», a-t-il justifié dans un communiqué. Le bureau des prisons a agendé leur exécution entre le 13 juillet et le 28 août.

Le premier devrait être un partisan de la suprématie blanche, condamné en 1999 à la peine capitale pour le meurtre d’un couple et d’une fillette de huit ans. La mère d’une des victimes avait imploré cet hiver le président américain Donald Trump d’accorder sa «clémence» au condamné. Le républicain n’avait pas donné suite à cet appel.

Soutien érodé à la peine capitale

Le locataire de la Maison-Blanche, qui brigue sa réélection en novembre, réclame régulièrement un usage renforcé de la peine capitale, notamment pour les tueurs de policiers ou les trafiquants de drogue.

Selon les sondages, le soutien pour la peine de mort s’est érodé chez les Américains. Ils ne sont plus que 54% à y être favorables pour les meurtriers, contre environ 80% au début des années 1990. Seule une poignée d’Etats, surtout dans le sud conservateur, y ont encore recours. 22 personnes ont été exécutées en 2019.

Au cours des 45 dernières années, seules trois personnes ont été exécutées au niveau fédéral, dont Timothy McVeigh responsable de l’attentat d’Oklahoma City (168 morts en 1995) en 2001. La dernière exécution fédérale remonte à 2003.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Peine capitalePeine de mort: les exécutions ont reculé en 2019, mais les chiffres ne disent pas toutPeine de mort: les exécutions ont reculé en 2019, mais les chiffres ne disent pas tout

JusticeJapon: peine de mort prononcée pour le meurtrier de 19 handicapésJapon: peine de mort prononcée pour le meurtrier de 19 handicapés

Condamné à mortÉtats-Unis: ne trouvant pas la veine d'un condamné de 69 ans gravement malade, ils reportent son exécutionÉtats-Unis: ne trouvant pas la veine d'un condamné de 69 ans gravement malade, ils reportent son exécution

Peine de mortEtats-Unis: un condamné du Missouri exécuté malgré une maladie rareEtats-Unis: un condamné du Missouri exécuté malgré une maladie rare

Couloir de la mortÉtats-Unis: un tueur en série échappe de justesse à son exécution au TexasÉtats-Unis: un tueur en série échappe de justesse à son exécution au Texas

Top