04.06.2020, 19:54

Etats-Unis: mort de George Floyd requalifiée en ''meurtre'', quatre policiers inculpés

chargement
Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues.

RACISME Le policier qui a asphyxié George Floyd a été inculpé de ''meurtre'' par le procureur enquêtant sur cette mort, alors que les trois autres agents présents sont accusés de ''complicité''. La famille de la victime s’est félicitée de l’aggravation de ces poursuites.

Le procureur enquêtant sur la mort de George Floyd à Minneapolis (USA) a requalifié les faits en homicide volontaire. Il a inculpé de ‘’meurtre non prémédité’’ le policier qui a asphyxié le Noir américain et de ‘’complicité’’ les trois autres agents présents.

A lire aussi : Etats-Unis: hommage d’une foule immense à Houston pour George Floyd

L’agent Derek Chauvin, renvoyé de la police comme ses trois collègues, encourt donc une peine maximale de 40 années de réclusion pour ce chef d’accusation, selon l’acte d’inculpation enregistré au tribunal. La famille de la victime, décédée le 25 mai, s’est félicitée de l’aggravation de ces poursuites, dans un communiqué transmis par son avocat, Ben Crump.

«C’est un pas important sur la voie de la justice», a-t-elle commenté, neuf jours après la bavure enregistrée sur une vidéo qui a choqué la société américaine et jusqu’au-delà des frontières du pays. La mort de George Floyd, à l’âge de 46 ans, a généré un mouvement de protestation historique aux Etats-Unis, des centaines de milliers de personnes descendant dans les rues jour après jour pour dénoncer le racisme et les brutalités policières.

Vienne: importante manifestation

Plus de dix mille personnes, des jeunes en majorité, ont manifesté jeudi à Vienne (AUT), ont constaté des journalistes. Elles ont rejoint la mobilisation internationale contre le racisme et pour dénoncer la mort de l’Afro-Américain George Floyd.

Selon plusieurs participants interrogés, il s’agit d’un des plus importants rassemblements dans la capitale autrichienne ces dernières années. Dans l’attente d’une évaluation définitive, la police a évoqué une «très forte affluence», d’au moins 10’000 personnes.

«Le racisme systématique est partout dans le monde, également en Autriche. Nous devons l’arrêter», a déclaré Katharina Kohl, une étudiante de 21 ans, brandissant une pancarte où était inscrit ‘’La haine n’est pas une opinion’’.

«Il est important de poser un geste, car cela ne peut tout simplement pas continuer ainsi», a déclaré un éditeur de 45 ans, Richard.

La densité de la foule était loin de permettre le respect de la distanciation physique, mais de nombreux manifestants portaient des masques.

‘’Silence = Approbation’’, ‘’Silence des blancs = violence des blancs’’ pouvait-on lire sur certains panneaux côtoyant de nombreuses pancartes reprenant le slogan contre les violences policières ‘’Black Lives Matter’’ (’’Les vies noires comptent’’).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ViolencesEtats-Unis: de Watts à Minneapolis, retour sur plus de 50 ans d’émeutes racialesEtats-Unis: de Watts à Minneapolis, retour sur plus de 50 ans d’émeutes raciales

HeurtsÉtats-Unis: Face aux violences Trump menace de déployer l’arméeÉtats-Unis: Face aux violences Trump menace de déployer l’armée

Trump menace de déployer l’armée

Un peu plus d’une semaine après la mort de George Floyd, suite à une arrestation violente d’un policier, les Etats-Unis...

  02.06.2020 07:23

RacismeEtats-Unis: l'avocat personnel de Trump dérape à la TV britanniqueEtats-Unis: l'avocat personnel de Trump dérape à la TV britannique

RACISMEEtats-Unis: au cœur de nouvelles violences, le pays continue de s’embraserEtats-Unis: au cœur de nouvelles violences, le pays continue de s’embraser

L’Amérique continue de s’embraser

Washington et des dizaines d’autres villes des Etats-Unis pansaient leurs plaies hier et redoutaient de nouvelles...

  02.06.2020 07:02
Premium

Top