29.11.2016, 20:03

Etats-Unis: l'Etat islamique revendique l'attaque de l'université de l'Ohio qui a fait 11 blessés

chargement
L'attaque a fait 11 blessés, dont un se trouve dans un état grave.

terrorisme L'Etat islamique affirme que l'assaillant de l'université de l'Ohio était l'un de ses "soldats." L'homme, d'origine somalienne, a attaqué au couteau plusieurs personnes avant d'être abattu. Il a fait 11 blessés. Selon les autorités américaines, il s'agit d'un "loup solitaire" qui s'est radicalisé tout seul.

Le ressortissant somalien qui a blessé onze personnes à l'Ohio State University de Columbus, lundi, s'était radicalisé tout seul. Il a agi comme "un loup solitaire", ont indiqué des responsables fédéraux américains mardi.

Les enquêteurs ont fouillé le passé du suspect. Ils n'ont toutefois pas fourni d'explication aux agressions qu'ils a commises sur le campus de l'université où il étudiait.

Le jeune homme, âgé de 20 ans, a d'abord précipité sa voiture sur des passants avant d'attaquer plusieurs autres personnes à l'aide d'un couteau de boucher, faisant onze blessés. Il a été abattu peu après par un policier.

Les enquêteurs n'ont pour l'instant pas trouvé d'éléments montrant des liens éventuels avec d'autres activistes, cellules ou groupes connus, précisent deux agents fédéraux ayant exigé l'anonymat.

Le mode opératoire correspond à celui d'un terroriste isolé. Cela avait déjà été le cas pour le tueur qui avait abattu 49 personnes dans une boîte gay d'Orlando en juin et le meurtrier de quatre Marines et d'un soldat de la Navy dans une fusillade à Chattanooga dans le Tennessee l'an passé. Dans les trois cas, les assaillants étaient musulmans et ont été abattus par la police.

 

Revendication de l'EI

L'agence de propagande du groupe Etat islamique (EI) Amaq, citée mardi par le centre américain de surveillance des sites djihadistes SITE, a pourtant affirmé que l'auteur de l'attaque était un "soldat de l'Etat islamique". Il a "mené son opération en réponse aux appels à cibler les citoyens de pays de la coalition internationale" qui combat les djihadistes en Irak et en Syrie, a indiqué une "source" anonyme à l'agence.

Dans un message incendiaire posté sur Facebook, le suspect affirmait être "dégoûté et fatigué" de voir des musulmans assassinés. Il se disait "près de l'explosion", a précisé un des agents fédéraux.

Né en Somalie, le jeune homme possédait un permis en règle de résidence aux Etats-Unis où il était arrivé en 2014. Les enquêteurs pensent qu'il aurait séjourné au Pakistan pendant sept ans.

Quatre victimes étaient toujours hospitalisées mardi. Mais leurs jours n'étaient pas en danger.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FusilladeÉtats-Unis: l'assaillant du campus universitaire a blessé 9 personnes avec un couteau de boucherÉtats-Unis: l'assaillant du campus universitaire a blessé 9 personnes avec un couteau de boucher

coup de filet19 membres de l'Etat islamique arrêtés au Kosovo, ils préparaient un attentat contre l'équipe d'Israël19 membres de l'Etat islamique arrêtés au Kosovo, ils préparaient un attentat contre l'équipe d'Israël

TerrorismeAttentats de Paris et Bruxelles: les ordres venaient de très haut dans l'organisation de l'Etat islamiqueAttentats de Paris et Bruxelles: les ordres venaient de très haut dans l'organisation de l'Etat islamique

lâchesIrak: les djihadistes de l'Etat islamique ont enlevé 1500 familles et 300 soldats près de MossoulIrak: les djihadistes de l'Etat islamique ont enlevé 1500 familles et 300 soldats près de Mossoul

Top