Etats-Unis: Donald Trump parti, le pétrole craint

chargement

Changements Le climat est une priorité du nouveau président américain Joe Biden. Sa décision de bloquer un projet d’oléoduc en est le symbole.

Par Kessava Packiry, New York
  01.03.2021, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Le projet Keystone XL, qui divise depuis longtemps, vise à raccourcir le trajet d’un oléoduc existant entre l’Alberta, au Canada, et les raffineries du Texas.

Voilà plus d’un mois que Neal Crabtree est sans travail. Ce quadragénaire de l’Arkansas était engagé sur le chantier Keystone XL, dans l’Etat du Nebraska. Mais ce projet d’oléoduc est bloqué depuis le 20 janvier, à la suite d’un décret présidentiel. Dès son premier jour de fonction, Joe Biden a en effet décidé de frapper fort en rappelant que les Etats-Unis allaient désormais faire de la défense de l’environnement l’une de leurs priorités. Et se passer...

À lire aussi...

ÉnergieDanemark: le gouvernement annonce l’arrêt de l’extraction du pétrole et du gaz en 2050Danemark: le gouvernement annonce l’arrêt de l’extraction du pétrole et du gaz en 2050

TensionsEtats-Unis: Washington renforce encore ses sanctions contre le pétrole iranienEtats-Unis: Washington renforce encore ses sanctions contre le pétrole iranien

Or noirEtats-Unis: Washington saisit 1 million de barils de pétrole iranien destiné au VenezuelaEtats-Unis: Washington saisit 1 million de barils de pétrole iranien destiné au Venezuela

incendiePuits de pétrole en feu en Inde: quelque 7000 personnes évacuéesPuits de pétrole en feu en Inde: quelque 7000 personnes évacuées

Top