Espionnage: les sulfureuses relations de Kim Jong-nam

chargement

CORÉE DU NORD Le demi-frère de Kim Jong-un, assassiné en 2017 à Kuala Lumpur, rencontrait régulièrement des agents de la CIA.

Par SÉBASTIEN FALLETTI, SÉOUL
 28.06.2019, 00:01
Lecture: 4min
Premium
Le demi-frère du leader nord-coréen, Kim Jong-nam, assassiné en 2017, aurait été un informateur de la CIA.

«C’est sûr, je n’aurais pas laissé faire ça!», a tweeté Donald Trump, à l’adresse de Kim Jong-un, comme pour rassurer le dictateur avec lequel il tente de négocier une improbable percée sur le nucléaire. Le président américain plonge à son tour dans la controverse sur les sulfureuses activités d’espionnage de Kim Jong-nam, le demi-frère défunt du «Leader suprême»...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 2686 nouveaux cas pour 29'859 tests, 8 morts et 127 hospitalisationsCoronavirus: la Suisse compte 2686 nouveaux cas pour 29'859 tests, 8 morts et 127 hospitalisations

VerdictProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtreProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtre

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avril

MenacesLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémieLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémie

ConflitsTchad: le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au frontTchad: le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au front

Top