17.09.2020, 00:01
Lecture: 7min

Espagne: le président du gouvernement, Pedro Sanchez, s’attaque aux séquelles du franquisme

Premium
chargement
Le Président du gouvernement (équivalent d'un Premier ministre) Pedro Sanchez (ici le 9 septembre dans le Parlement) a fait la promesse de débarasser l'Espagne du franquisme

ESPAGNE La dictature de Franco en Espagne a laissé de nombreuses traces. Le gouvernement entend atténuer la douleur encore vive pour certains. Le projet qu'il présente et qui fait débat veut notamment sortir les milliers de victimes de la dictature des fosses communes.

Interdiction de l’apologie de la dictature, révision des programmes scolaires, dissolution de la fondation qui protège le souvenir du général Franco, annulation des condamnations prononcées lors des procès sommaires, mobilisation de l’Etat pour aider les descendants à retrouver les dizaines de milliers de dépouilles des victimes de la Guerre civile et de la dictature, transformation du Valle de los Caidos, le mausolée d’où fut exhumé Franco, l’an dernier, en un centre...

À lire aussi...

ANNONCEL’ex-roi d’Espagne Juan Carlos se trouve aux Emirats arabes unisL’ex-roi d’Espagne Juan Carlos se trouve aux Emirats arabes unis

EnquêteJuan Carlos: l’Espagne a demandé l’aide judiciaire de la SuisseJuan Carlos: l’Espagne a demandé l’aide judiciaire de la Suisse

justiceLe premier procès des "bébés volés" du franquisme débute en EspagneLe premier procès des "bébés volés" du franquisme débute en Espagne

EspagneProcès sur les disparus du franquisme: le juge Garzón acquittéProcès sur les disparus du franquisme: le juge Garzón acquitté


Top