Enquête sur une contamination au VIH

chargement

CHINE Les autorités du pays ont annoncé que les tests n’avaient pas montré de signes de présence du virus. L’incident est le dernier d’une série de scandales sanitaires et alimentaires dans le pays.

Par par Cyrille Pluyette, Pékin
 08.02.2019, 00:01
Premium
Les autorités ont estimé  que le risque d’infection était «très faible».

L’affaire ne risque pas d’améliorer la confiance de la population, ébranlée par une série de scandales alimentaires et sanitaires ces dernières années. Les autorités chinoises ont annoncé, mercredi, avoir lancé une enquête après avoir reçu un rapport sur la présence de l’anticorps du VIH dans un lot d’immunoglobuline pour injection par intraveineuse produit par une entreprise de Shanghai. Ce...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: surcoût de 160 millions de francs pour les EMS qui demandent de l'aideCoronavirus: surcoût de 160 millions de francs pour les EMS qui demandent de l'aide

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 9 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du 9 avril

DisparitionCarnet noir: mort du rappeur américain DMX, à 50 ansCarnet noir: mort du rappeur américain DMX, à 50 ans

NatureSaint-Vincent: le volcan La Soufrière entre en éruption, l’île en alerte rougeSaint-Vincent: le volcan La Soufrière entre en éruption, l’île en alerte rouge

Positive attitudeMarre des infos négatives? Voici les 5 bonnes nouvelles de la semaineMarre des infos négatives? Voici les 5 bonnes nouvelles de la semaine

Les 5 bonnes nouvelles de la semaine

Chaque semaine, nous vous proposons de sortir de l’actu souvent anxiogène à la découverte des bonnes nouvelles qui...

  09.04.2021 13:24

Top