Enfants au travail: nombre de victimes en hausse, alerte l'ONU

chargement

droits de l’homme Selon un rapport de l’ONU, les progrès enregistrés pour mettre fin au travail des enfants dans le monde sont au point mort pour la première fois en vingt ans. Et le nombre de victimes augmente.

 10.06.2021, 19:46
Ce jeune garçon travaille dans une briqueterie, à Jalalabad, en Afghanistan.

Le nombre d’enfants astreints au travail s’élève à 160 millions dans le monde, ce qui représente une augmentation de 8,4 millions au cours des quatre dernières années, alertent l’Organisation internationale du Travail (OIT) et l’UNICEF dans un rapport publié ce jeudi. 

Publié deux jours avant la Journée mondiale contre le travail des enfants, qui aura lieu le 12 juin, les auteurs de ce rapport intitulé «Travail des enfants: estimations mondiales 2020, tendances et le chemin à suivre» s’inquiètent également des effets de la crise du coronavirus: à l’échelle mondiale, des millions d’enfants supplémentaires risquent d’être poussés vers le travail d’ici à la fin de 2022 en raison de la pandémie.  

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

VOTATION FÉDÉRALETravail des enfants: l’initiative sur les entreprises responsables est «une pièce du puzzle»Travail des enfants: l’initiative sur les entreprises responsables est «une pièce du puzzle»

Droits humainsCoronavirus: la pandémie risque de mener à une hausse du travail des enfantsCoronavirus: la pandémie risque de mener à une hausse du travail des enfants

PolémiqueTravail forcé d’enfants: le patron de Nespresso répond à l’accusationTravail forcé d’enfants: le patron de Nespresso répond à l’accusation

PlainteMines de cobalt: Apple, Google, Microsoft et Tesla accusés de profiter du travail des enfants en RDCMines de cobalt: Apple, Google, Microsoft et Tesla accusés de profiter du travail des enfants en RDC

Top