En Syrie, les ogres de la barbarie

chargement
Par thierry jacolet
  29.12.2016, 00:29
Lecture: 7min
Premium
Combattants de factions antigouvernementales, ici dans les rues de la ville d’Idlib, proche d’Alep, en 2012.

Les belligérants en Syrie montent chaque jour un peu plus haut sur l’échelle de l’horreur. Dans la catégorie «mise en scène de l’horreur», aucun d’entre eux n’arrive à la cheville du groupe Etat islamique (EI). De même, dans la catégorie «crimes de guerre», les troupes du régime et ses alliés russes, iraniens, libanais ou encore irakiens, laissent loin...

À lire aussi...

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 13 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 13 avril

AnnonceAfghanistan: Biden retirera toutes les troupes américaines d’ici le 11 septembreAfghanistan: Biden retirera toutes les troupes américaines d’ici le 11 septembre

InfographieCoronavirus: Royaume-Uni, Portugal, Danemark… ces pays européens qui allègent leurs restrictionsCoronavirus: Royaume-Uni, Portugal, Danemark… ces pays européens qui allègent leurs restrictions

ViolenceEtats-Unis: plusieurs blessés par balle dans un lycée du TennesseeEtats-Unis: plusieurs blessés par balle dans un lycée du Tennessee

ALLEMAGNEAllemagne: la CDU apporte son soutien à son président Armin LaschetAllemagne: la CDU apporte son soutien à son président Armin Laschet

Le presque champion conservateur

La CDU a apporté hier un soutien déterminant à la candidature de son président. Son rival résiste encore.

  13.04.2021 06:41
Premium

Top