28.12.2018, 00:01

En Irak, Trump confirme le repli syrien

Premium
chargement
Donald Trump et son épouse Melania, avec des militaires américains de la base al-Asad en Irak.
Par Philippe Gélie, Washington

ÉTATS-UNIS Le chef de la Maison-Blanche a fait une visite surprise sur la base américaine d’al-Asad, à 250 km de Bagdad.

Presque deux ans après son arrivée à la Maison-Blanche, Donald Trump a rendu une visite surprise, mercredi, aux troupes américaines déployées en Irak, sa première dans une zone de guerre. Il en a profité pour confirmer le repli des Etats-Unis sur la scène internationale, justifié par des considérations plus comptables que stratégiques.

Parti secrètement de Washington dans la nuit...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 8 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 8 juillet

manifestationsSerbie: nouvelle soirée de violences à Belgrade, après l’annonce d’un couvre-feuSerbie: nouvelle soirée de violences à Belgrade, après l’annonce d’un couvre-feu

accidentUne grue s’effondre à Londres: un mort et quatre blessésUne grue s’effondre à Londres: un mort et quatre blessés

moyenne montagneÉboulement en Autriche: deux randonneuses tuées, 8 autres personnes blesséesÉboulement en Autriche: deux randonneuses tuées, 8 autres personnes blessées

Valeur refugeMétaux précieux: l'or franchit la barre des 1800 dollars, une première depuis 2011Métaux précieux: l'or franchit la barre des 1800 dollars, une première depuis 2011

Top